Vide-greniers 2012

Mali - Amitié - Coopération - Intégration - Nations - Agir

Modérateurs : Fatoumata, caillemer

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Vide-greniers 2012

Messagepar Bubu » 12 juil. 2012, 08:42

Le Républicain Lorrain du 25/06/2011 Par E. de R. - Photo Dominique STEINMETZ

Vide-greniers hier au centre-ville - Pluie de chine…

Image

Avant la pluie, les exposants ont investi les rues du plateau piétonnier, hier matin. Les promeneurs et acheteurs ont rapidement suivi. Photos Dominique STEINMETZ


Ecourté pour cause de météo pourrie, le vide-greniers de Macina et l’Apecet a quand même été une jolie réussite, hier en centre-ville. Du moins pour ceux qui eu la bonne idée de s’y rendre dans la matinée.

Mortel le Bambi en plastique avec pelouse lumineuse. 1 €: on se demande comment on s’en était passé jusqu’alors. Quoi d’autre sinon, à la brocante organisée conjointement par l’association Macina et les commerçants de l’Apecet ? Eh bien de tout ! Le temps d’une matinée, le plateau piétonnier est devenu une immense caverne d’Ali Baba.

Amateurs et professionnels arrivés à l’heure du laitier ont été répartis par les bénévoles, encaissant une participation modique de 3 € le mètre linéaire. « Franchement, ça marche plutôt bien et je n’ai eu que des clients sympas », sourit Pascal Jeannon, un professionnel venu de Bar-le-Duc présenter une foule d’objets rétro de belle qualité. « Ça fait loin, hein ? Mais je connais Thionville car j’y viens parfois chiner le dimanche matin. Mais vendre, c’est la première fois. » Pas mécontent du voyage. Les bourses se délient « jusqu’à 100 €, au-delà, c’est dur ».

Entre ce brocanteur et une mamie décidée à vous fourguer un véritable crucifix lorrain (?), Yoan occupe un grand espace au bout de la rue de Paris. Christ en plâtre, valises en carton, enseignes lumineuses : son bric-à-brac posé sur tapis fait de l’œil aux passants. « Vous voyez mon stand, eh bien, c’est comme chez moi ! » Le jeune homme est un collectionneur version incurable. « J’aime bien tout ce qui est vieux, étrange, c’est ma passion. » Dont il a fini par faire son métier, parce qu’« il faut bien vivre ». Joh’Babyoil est un chercheur de trésors de caves et de greniers, un pirate algrangeois dont le cœur chavire face à une bondieuserie.

La météo ? Lorraine !

Reste qu’au milieu de ce bonheur de chineurs, un intrus s’est glissé. Toujours le même. Cette fichue météo lorraine qui vous vaccinerait le plus piqué des bénévoles. Un temps pourri qui n’a pas fini de gâcher les fêtes. Programmé jusqu’à 19 h, le vide-greniers n’a pas fait long feu. Plié à la mi-journée. Pas de quoi entamer le sourire de Fatoumata Xemard. Quand on s’occupe du Mali, on trouve qu’il y a pire que la pluie. « On a vendu tout notre stock de saucisses et pâtisseries, on a eu plein de monde, c’est très satisfaisant. » La présidente de Macina loue l’ambiance conviviale qui préside à la manifestation dont les bénéfices serviront à acheter de l’insuline et des médicaments pour le Mali. Une motivation largement suffisante pour ne pas doucher les enthousiasmes.

E. de R.



Image

Retourner vers « MACINA »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité