Semaine de l'Asthme 2013 - Les Journées d'Information

Vivre l'Asthme et l'Insuffisance Respiratoire en Nord Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Semaine de l'Asthme 2013 - Les Journées d'Information

Messagepar Bubu » 04 juin 2013, 16:19

Journées d'information :

    - à la pharmacie de la Libération le 2 mai

    - à la pharmacie du Lion le 10 mai

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l'Asthme du 7 mai, l'Association V.A.I.R. les remercie pour leur collaboration ainsi que le personnel qui a oeuvré pour que ces journées d'informations soient une réussite.

Il est clair que le nombre d'allergies est en forte augmentation (en France, 18 millions d'allergies)


Le rhume des foins ou rhinite allergique saisonnière :

    La rhinite allergique saisonnière, communément appelée "rhume des foins", est une allergie se manifestant essentiellement au niveau du nez et très souvent des yeux pendant les périodes polliniques des arbres, des graminées et herbacées.
    Cette maladie relativement bénigne ne doit pas être négligée ni sous estimée en raison des récidives annuelles (qui peuvent altérer la qualité de vie du patient) et des complications possibles telles que l'asthme.
    L'allergie au pollen se traduit par une inflammation d'abord localisée au niveau du nez atteignant fréquemment les yeux ; on parle ainsi de rhinite ou de rhino-conjonctivite. Cette inflammation peut s'étendre au pharynx, au larynx ou aux bronches...

    Pourquoi?

    Chez les allergiques, les pollens se comportent comme des allergènes provoquant une réaction immunitaire (fabrication d'IgE) entraînant une cascade de symptôme.

    Quels sont les allergènes en cause ?

    Il existe différentes variétés de pollens selon les saisons et les régions :

      - Les pollens sont les semences mâles des plantes, de petits grains de forme très différentes selon les espèces végétales.
      - Leur dimension moyenne est 5/100e de mm.
      - Ils sont invisibles à l'oeil nu. Ces grains contiennent de nombreuses protéines allergisantes ; ils peuvent être transportés par les insectes ou dispersés par le vent.
      - Le contact des protéines allergisantes des pollens amenés par l'air ou le vent avec les muqueuses respiratoires entraîne une réaction allergique chez certaines personnes. Selon les années, les quantités de pollens peuvent être très variables. Les conditions météorologiques sont un facteur déterminant. L'intensité des symptômes est fonction de la quantité de pollen libérée par les plantes.
      - Pour une même quantité de pollen, les symptômes s'aggravent au fur et à mesure de la saison pollinique.
    IL existe 3 grandes familles végétales à pollens allergisants :

      - Les arbres
      - Les graminées
      - Les herbacées ou herbes sauvages

    Un sujet allergique n'est pas systématiquement sensible à ces trois familles de pollens ni même à tous les pollens d'une même famille. Les fleurs cultivées sont rarement allergisantes

    Quels en sont les signes ou symptômes ?

    - Le nez qui coule comme une fontaine
    - Le nez bouché
    - Les éternuements fréquents

    D'autres manifestations moins constantes peuvent gêner le patient :

    - Démangeaisons des yeux, du nez et de l'arrière gorge
    - Sensation de sable dans les yeux qui larmoient
    - Odorat diminué
    - Quintes de toux sèche
    - L'allergie aux pollens peut aussi entraîner fatigue, maux de tête et troubles du sommeil

    Des complications sont possibles :

    - Asthme : s'exprimant parfois par des quintes de toux sèche, en particulier chez l'enfant.
    - Sinusite inflammatoire.
    - Certaines formes d'otites chez l'enfant.

    A quel âge peut démarrer une rhinite pollinique ?

    Le "rhume des foins" peut apparaître à n'importe quel âge mais plus souvent entre 8 et 20ans Plus rarement, avant 5 ans et après 40 ans .
    Cependant tout est possible, surtout s'il y a un déménagement ou bouleversement dans la vie d'une personne qui est prédisposée. Une fois installée, la rhinite pollinique persiste de nombreuses années avec une tendance à l'amélioration après l'âge de 60 ans.

    Les traitements médicamenteux :

    - Les antihistaminiques par voie orale sont largement utilisés
    - Les décongestionnants peuvent être utilisés sur une courte période en cas d'obstruction nasale importante. Il sont contre-indiqués chez les enfants.
    - Les anti-inflammatoires présentés en spray nasal, tels que les dérivés de la cortisone réduisent efficacement l'inflammation.
    En cas de pollinose confirmée, il est souhaitable de prendre des mesures d'éviction l'année suivante avant l'arrivée des pollens.

    Définition de la réaction croisée :

    Lorsque deux allergènes (substance présente dans l'environnement et responsable de la réaction allergique) ont au moins un composant commun, ils peuvent provoquer une réaction croisée. Cette réaction peut se faire entre deux allergènes de même nature (alimentaire par exemple) ou entre deux allergènes de nature différente (inhalé et alimentaire ou de contact par exemple).
    Un risque de réaction au second allergène existe si l'allergie est connue pour le premier allergène.

Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image
Modifié en dernier par Bubu le 15 juin 2013, 17:34, modifié 2 fois.

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 10 juin 2013, 21:17

Journées d'information au centre Leclerc de Thionville

    Pour la Journée Mondiale de l'Asthme l'association V.A.I.R était présente au centre Leclerc de Thionville le 3 mai.

    Un vif succès pour cette journée. Nous remercions la collaboration du Pneumologue Pierre Botrus ainsi que les deux infirmières qui l'accompagnaient.

    150 mesures de souffle ont été effectuées, ce qui a permis pour certaines personnes de poser des questions au Médecin.

    Ces journées d'informations sont très utiles, car beaucoup de personnes banalisent les symptômes alors que le médecin peut vous aider.

    Merci au centre Leclerc de nous accueillir chaque année .

Qu'est ce que l'Asthme ?

    L'asthme est l'une des maladies chroniques les plus communes dans le monde :

    - 300 millions de personnes sont asthmatiques et on estime qu'il y en aura 100 millions de plus d'ici 2025.
    - En France, il y a plus de 4millions d'asthmatiques (6.7%de la population adulte et 10% des enfants). Il s'agit de la première maladie chronique de l'enfant.

    Le coût de cette maladie pour la société est important car elle est responsable de 600 000 journées d'hospitalisation et de 7millions de journées d'arrêt de travail par an.

    Tout ce que vous devez savoir sur l'asthme : les réponses aux questions que vous vous posez fréquemment.

      Êtes-vous asthmatique ?

        Y a-t-il des moments où vous ressentez des difficultés à inspirer et surtout à expirer l'air contenu dans vos poumons, comme si vous respiriez au travers d'une petite paille ? Un sifflement accompagne-t-il cette gêne ?

        Si c'est le cas, il se peut que vos bronches aient subi un rétrécissement. L'air est emprisonné dans votre poitrine et le thorax est bloqué.

        Cette sensation s'accompagne t-elle d'une toux irritante, d'essoufflement et quelquefois d'un sentiment d'anxiété ?

        Si tous ces symptômes sont présents, on peut soupçonner un asthme et il est important de consulter votre médecin.

        Il fera pratiquer un examen de votre souffle (E F R ou Exploration Fonctionnelle Respiratoire).

      Que se passe-t-il dans vos poumons lors d'une crise ?

        Normalement, lors de l'inspiration, l'air est amené dans les alvéoles pulmonaires pour apporter au sang et aux cellules l'oxygène dont vous avez besoin.

        Il y est conduit par un système de tuyaux ( la trachée et les bronches) entourés de muscles (comme des lacets).

        Le conduit le plus gros qui va du larynx aux bronches est la trachée. La trachée se divise en deux bronches souches droite et gauche et chacune de celles-ci se divise encore plusieurs fois et devient de plus en plus étroite.

        Si vous êtes en bonne santé,les bronches restent suffisamment ouvertes pour permettre une inspiration et une expiration libres et faciles ne demandant aucun effort particulier.

        Cependant, lorsque vous ressentez une oppression du thorax, une respiration sifflante,une toux et un essoufflement quelquefois angoissants, ceci peut annoncer un début de crise d'asthme.

        En effet lorsqu'une crise d'asthme est déclenchée par différents facteurs (allergies, irritations, infection virale...), il se produit une contraction des muscles et une inflammation plus ou moins importante à la surface des bronches,ce qui engendre un rétrécissement des voies respiratoires

        L'air passe difficilement.

      S'agit-il d'une maladie héréditaire ?

        D'une manière générale, elle peut être considéré comme héréditaire. Le risque d'être asthmatique est plus important si des personnes de votre famille sont asthmatiques. Cependant l'hérédité ne fait pas tout : l'environnement joue un rôle dans le développement de l'asthme.

        La transmission génétique n'est pas la règle et la gravité de la maladie dépend de plusieurs facteurs, et peut varier d'un asthmatique à un autre (la variabilité individuelle).

      Quels sont les facteurs susceptibles de déclencher une crise d'asthme ?

        L'asthme est dû à une sensibilité exagérée des bronches à plusieurs facteurs.

        On parle "d'hyperréactivité bronchique non spécifique". Cela explique qu'une crise puisse survenir dans différentes situations :

        - Contact avec un allergène : acariens, pollens, animaux...
        - Inhalation de substances polluantes ou irritantes : tabac, fumée, gaz d'échappement, bombes aérosols, peintures...
        - Viroses : un simple rhume peut provoquer au bout de quelques jours d'évolution l'apparition d'une crise.
        - Prise de certains médicaments : aspirine ou anti-inflammatoires non stéroïdiens, médicaments contre l'hypertension, certains collyres...
        - Ingestion d'un aliment : une allergie alimentaire peut provoquer une véritable crise d'asthme.
        - Stress

        Ces facteurs sont plus ou moins présents d'un individu à l'autre. Chez une même personne ils peuvent également intervenir en proportion variable en fonction de l'évolution de l'asthme.

      "Le Stress est-il responsable de mon asthme ?"

        Cette question est souvent posée par les asthmatiques. L'anxiété, le stress et les soucis peuvent aggraver un asthme existant, mais ne sont pas responsables de l'apparition de l'asthme.

    Vous pouvez lire la suite dans les documents mis à votre disposition dans la permanence d'Intercom Santé 57 - 3, rue du Cygne à Thionville.

Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 15 juin 2013, 17:47

Journée d'information à l'hôpital de Mercy

    Pour la Journée Mondiale de l'Asthme l'association V.A.I.R était présente à l'hôpital de Mercy le 7 mai.

    Les personnes étaient nombreuses au stand tout au long de cette journée, ravies de trouver des réponses à leurs questions, et plein de petits conseils pour mieux vivre cette pathologie toujours pas très bien comprise par l'entourage.

    80 mesures du souffle ont été effectuées.

    On peut remarquer une nette augmentation de la prévalence que ce soit des allergies ou de l'asthme.

    Ces journées d'informations sont très appréciées par les personnes présentes.

    L'association est présente le 3ème mardi du mois à la Maison des Usagers de l'hôpital de Mercy de 14h à 17h.


    Qu'est ce qu'une EFR ?

      - EFR signifie Exploration de la Fonction Respiratoire. Elle a pour but de mesurer votre capacité respiratoire et les principales caractéristiques de votre souffle.
      - Cet examen, totalement indolore, s'effectue à l'aide d'un appareil nommé "spiromètre" (du nom de l'instrument le plus ancien).
      - Le médecin mesure le fonctionnement de votre souffle lors de l'inspiration ou de l'expiration par un embout placé dans votre bouche (qui ressemble à un tuba) et qui est relié au spiromètre.
      - On vous demande de souffler le plus vite et le plus fort possible dans l'embout buccal soigneusement désinfecté et non"allergénique".
      - Afin d'éviter les"fuites d'air" par le nez on place un "pince-nez" pendant l'examen.

      Le savez-vous ?

      - Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour cet examen.
      - Le médecin pourra vous placer dans une cabine close mais vitrée, afin d'éviter la claustrophobie

      L'examen donne la mesure des principaux indicateurs suivants :

      - Le Volume Expiratoire Maximum à la 1ère Seconde (VEMS) : c'est la quantité d'air que vous pouvez souffler très fort en 1 seconde
      après avoir rempli profondément vos poumons.

      - La Capacité Pulmonaire Totale (CPT): c'est le volume maximum d'air présent dans la poitrine lorsqu'elle est gonflée à fond.

      - La Capacité Vitale (CV) : c'est le volume maximum d'air que vous pouvez faire entrer et sortir de votre poitrine lorsque vous la videz à fond.

      - Cependant même lorsque vous avez vidé votre poitrine à fond il reste de l'air dans vos poumons. Cette quantité d'air restant est appelée le Volume Résiduel (VR).

      - Un mot qui revient souvent pendant l'examen : soufflez fort.

Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 18 juin 2013, 18:05

Journée d'information à l'hôpital Bel Air

    L'association V.A.I.R était présente le 14 Mai dans le hall de l'hôpital de Bel-Air ,pour une journée d'information, dans le cadre de la Journée Mondiale de l'Asthme.

    Nombreuses étaient les personnes à venir au stand pour la documentation, et pour mesurer son souffle avec un débitmètre de pointe.

    Un test de contrôle de l'asthme :

      Ce test a pour objectif d'évaluer le contrôle de votre asthme. Il repose sur un questionnaire simple de 5 questions qui reflète le retentissement de la maladie sur votre vie quotidienne. Il vous suffit de calculer votre score total pour savoir si votre asthme est contrôlé.

    Le traitement de fond :

      Il est très important afin que son asthme soit équilibré du mieux possible (afin de vivre mieux).

      Le traitement de fond anti-inflammatoire a pour objectif de supprimer l'état inflammatoire de la muqueuse bronchique.

      Il permet de limiter la survenue des crises en rendant les poumons moins sensibles aux facteurs déclenchants.

      Il doit être pris tous les jours même en l'absence de symptômes. Il n'est efficace que pris régulièrement.

    Le traitement de la crise :

      Le traitement de la crise (par un bronchodilatateur) permet de dilater les bronches par action sur les muscles bronchiques et de retrouver une respiration pratiquement normale.

      Lorsque la crise est sévère et que l'état inflammatoire n'a pas été suffisamment contrôlé par le traitement de fond, le traitement de la crise peut s'avérer inefficace.

      Dans ce cas, une consultation en urgence est nécessaire et parfois même une hospitalisation.

      L'objectif du traitement est de bien contrôler l'asthme et de permettre au patient de mener une vie normale.

      Si vous êtes asthmatique, votre médecin peut vous prescrire un débitmètre de pointe afin de mesure votre souffle cela vous permet de vous contrôler vous même régulièrement.

    Rappel des jours de permanences : le 1er et 3ème jeudi du mois à la permanence d'Intercom Santé 57 - 3 rue du Cygne à Thionville

Les photos :

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 02 juil. 2013, 15:45

Journée d'information à la permanence d'Intercom Santé 57

    La journée Portes Ouvertes à la permanence d'Intercom Santé 57 le 16 mai a clôturé cette semaine d'information sur l'asthme et tous les problèmes respiratoire (BPCO - Emphysème - Bronchite chronique - Allergies - etc )

    Un petit rappel sur l'association V.A.I.R.

      Cette association est autonome, elle est néanmoins en liaison étroite avec l'Association "Asthme & Allergie" à PARIS

      Elle est ouverte :

        - Aux patients
        - Aux familles de patients
        - Aux non patients motivés par cette pathologie

      Ses buts : une meilleure prise en charge de la maladie et une meilleure utilisation du système de soins

      Pour cela elle met tout en oeuvre pour :

        - Apporter l'information, la formation, l'éducation et le soutien aux patients et/ou à leurs familles
        - Oeuvrer en matière de prévention et de recherche pour la maladie asthmatique et l'insuffisance respiratoire
        - Développer des partenariats avec toute association ou structure à vocation similaire ou voisine
    Nous remercions :

    - Monsieur J/C Hamelin président d'Intercom Santé 57
    - Monsieur J/C Busac qui gère toute la partie informatique pour toutes les associations du site

    Intercom Santé 57 est une mine d'informations

    Merci à vous ainsi qu'à tous les membres du bureau

Les photos :

    Image

    Image

    Image


Retourner vers « VAIR »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité