VAIR au Forum "Bien Vivre Son Temps Libre"

Vivre l'Asthme et l'Insuffisance Respiratoire en Nord Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

VAIR au Forum "Bien Vivre Son Temps Libre"

Messagepar Bubu » 11 nov. 2013, 20:28

Samedi 19 octobre 2013 s'est déroulé le forum "Bien Vivre Son Temps Libre" au chapiteau Place de la Liberté.

    Nous remercions le C.C.A.S de Thionville pour leur invitation. Tout était réuni pour que cette journée soit une franche réussite : beaucoup de visiteurs au stand , énormément de questions sur la pathologie. Une quarantaine de mesure du souffle ont été effectuées.

    Merci à Madame Claire MANGIN, et à toute son équipe, pour tout leur travail.

    Mme DALMAR

Les infections Respiratoires de l'enfant

Ce qu'il faut savoir : c'est dans l'enfance qu'il faut préparer le souffle de l'adulte.
    - L'appareil respiratoire du jeune enfant est très vulnérable : ses moyens de défense sont très peu développés.
    - Il est la cible privilégiée des microbes (virus, bactéries), des poussières et gaz polluants véhiculés par l'atmosphère, et de la fumée de tabac.
    - Les maladies respiratoires chez l'enfant sont très fréquentes.
    - Elles sont responsables de 10% des hospitalisations.
    - Elles sont à l'origine d'un absentéisme scolaire.
    - Négligées ou mal soignées, elles empêchent le développement normal des bronches et des poumons, très actif dans l'enfance : 24 millions d'alvéoles pulmonaires chez un enfant de 1 an, 300 millions 7 ans plus tard.
    - Des lésions définitives peuvent ainsi se constituer et compromettre la santé respiratoire de l'adulte : bronchite, dilatation des bronches, emphysème
D'où viennent-elles ?
    Les maux de l'enfance : quoi de plus banal qu'un enfant qui tousse.... Le lot commun de tous les parents... ces petits "incidents" , plus ou moins graves, émaillent l'enfance. Ils en font même partie puisque c'est grâce à eux que notre organisme apprend à se défendre contre de multiples agents infectieux et environnementaux (tabac - pollution - poussières). Dans les premiers mois de la vie, le nourrisson bénéficie de l'immunité que lui a transmise sa mère. Autrement dit il est protégé contre de nombreux agresseurs infectieux. Mais cette immunité s'atténue peu à peu vers le 6ème mois. L'enfant doit apprendre à se défendre par lui même. Tout au long de sa vie en effet, il va être confronté à des microbes, à des virus, contre lesquels il devra lutter. Bien souvent d'ailleurs, on ne s'en rend même pas compte, dans d'autres cas par contre, ce sera la rhinopharyngite, l'otite, la laryngite, la bronchiolite, la bronchite...

    Tuberculose, diphtérie, coqueluche, rubéole, poliomyélite, oreillons, rougeole, sont aussi des maladies infectieuses au cours desquelles l'atteinte de l'appareil respiratoire peut être très grave. Mais qui peuvent être prévenues grâce à la vaccination

      Les maladies infectieuses et respiratoires : Rhumes - Otites - Rhinopharyngites - Laryngites-Bronchites asthmatiformes ou bronchiolites - pneumopathies...
      Agents infectieux : Streptocoque - Klebsiella pneumoniae - bacille de Koch...
      Agents environnementaux : Fumée d'usine - Acariens - Fumée de cigarette - Pots d'échappement...
Ce qu'il faut penser de la bronchiolite, de la bronchite et de leurs risques asthmatiques
    Les rapports entre bronchiolite virale aigüe et asthme du nourrisson sont étroits.
    Dans les bronchiolites aigües du nourrisson, affections saisonnières automno-hivernales par excellence, le virus respiratoire syncytial (VRS) est majoritairement en cause avant l'âge de 1 an. Ce virus "voyage" dans les bronchioles pendant quelques jours, en créant une obstruction bronchiolaire puis s'en va sans laisser de séquelles.
    Cependant il est clairement établi que ces épisodes "sifflants" précoces font le lit de l'allergie respiratoire en mettant en évidence un terrain allergique et probablement en induisant une hyperréactivité bronchique, qui favorisera la sensibilisation aux pneumallergènes.
    3 épisodes de "sifflement" dans l'année avant l'âge de 2 ans suffisent pour poser le diagnostic d'asthme du nourrisson et induire une prise en charge.
    Sachez que 5 à 10% des asthmes de l'enfant considérés comme bénins, deviennent graves à l'âge adulte. C'est pourquoi il demeure important de ne jamais négliger l'asthme d'un enfant dans l'espoir incertain qu'il guérira spontanément.
    30% environ des asthmes de l'enfant "disparaissent" à la puberté, mais peuvent réapparaitre à l'âge adulte.
    Toute bronchiolite aiguë doit être traitée convenablement afin de préserver au mieux l'avenir pulmonaire du petit enfant
    Elle est due principalement à des virus, parfois à des bactéries, mais le facteur récidivant, ainsi qu'une mauvaise prise en charge de cette inflammation des bronches peuvent entrainer des séquelles graves au niveau de l'appareil respiratoire du tout petit.
Ce qu'il faut faire
    Vaccinons nos enfants.
    Eduquons nos enfants dès leur plus jeune âge à apprendre à se moucher, à tousser en plaçant la main devant la bouche, à ne pas cracher à terre (les crachats véhiculent de nombreuses maladies infectieuses).
    Protégeons-les contre la pollution atmosphérique en évitant de laisser nos bébés dans leur poussette le nez à la hauteur des pots d'échappements par exemple, et luttons contre la pollution domestique, en ventilant, en aspirant régulièrement chambre, peluche et literie
    Evitons de laisser nos enfants "respirer" la fumée de tabac des adultes en leur faisant subir un tabagisme passif.
    Favorisons la pratique d'une activité sportive et plus particulièrement pour les enfants fragilisés au niveau respiratoire afin de développer de bons réflexes d'hygiène respiratoire et éviter l'installation d'un handicap respiratoire définitif.

Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

Retourner vers « VAIR »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité