Journée Mondiale de l'Asthme 2015

Vivre l'Asthme et l'Insuffisance Respiratoire en Nord Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Journée Mondiale de l'Asthme 2015

Messagepar Bubu » 31 mai 2015, 13:52

Le Républicain Lorrain du 22/05/2015 - Photo RL

Santé à Thionville - Pour chasser les idées reçues sur l’asthme

    Image


Photo RL


Bernadette Dalmar, présidente de l’association V.A.I.R., Vivre l’Asthme et l’Insuffisance Respiratoire, multiplie les rencontres avec le public pour le sensibiliser aux problèmes allergiques et respiratoires. Ses interventions dans les hôpitaux, les pharmacies, les écoles ou les grandes surfaces sont nombreuses. Mardi dernier, à l’occasion de la journée mondiale de l’asthme, elle était présente de 8 h 30 à 17 h 30 avec des membres de son association sur un stand installé dans la galerie marchande de Leclerc. Asthmatique elle-même, elle sait que "mieux connaître sa maladie, c’est mieux la gérer". Le stand de VAIR comportait donc nombre de dépliants, schémas et affiches, sans compter les testeurs de souffle auxquels peuvent s’essayer les passants pour mesurer leur capacité pulmonaire, comme Claudine une sportive à la retraite dont le bilan est très positif.

Bernadette Dalmar et Gilbert Mathieu, un des 56 membres de l’association, ont insisté auprès du public sur la nécessité d’un suivi médical et la prise d’un traitement avant qu’il ne soit trop tard. Le docteur Pierre Botrus du service de pneumologie de Bel Air, lui, était présent l’après-midi avec un spiromètre plus performant. Avec quatre millions d’asthmatiques en France et la multiplication des phénomènes allergiques, l’association touche de plus en plus de personnes, pour dialoguer avec elles, les aider dans le quotidien de la maladie et les informer.

Des permanences ont été mises en place à cet effet à Intercom Santé 57 et dans les hôpitaux de Bel Air et Mercy. Par ailleurs, ateliers et conférences traiteront du thème de l’année " les idées reçues sur la maladie ". L’association qui fête en 2015 ses vingt ans sera également présente dans de nombreuses manifestations associatives pour y faire vivre son credo de prévention et d’explication.


Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 22 juin 2015, 19:59

Journées d'information pour la Journée Mondiale de l'Asthme du 5 mai 2015 : "Asthme : chassons les idées reçues !"

    - A l'hôpital de Mercy le 5 mai
    - Au centre Leclerc de Thionville le 19 mai
    - A l'hôpital de Bel-Air le 21 mai
    - A la pharmacie de la Libération le 28 mai
    - A la pharmacie du Lion le 2 juin
    - A la permanence d'Intercomsanté57 - 3, rue du Cygne le 4 juin
    - Au magasin But de Terville le 4 juin

    L'association V.A.I.R. remercie les personnes qui nous ont accueillies dans tous ces différents endroits, ainsi que les personnes qui ont oeuvré pour que ces journées soient une réussite.

    L'asthme est une maladie qui touche plus de 4 millions de personnes en France. Des traitements efficaces existent et cependant une grande majorité des personnes asthmatiques continuent de souffrir de symptômes qui les gênent dans leur vie quotidienne car leur asthme n'est pas suffisamment contrôlé.
    Une des raisons de ce mauvais contrôle de la maladie est le manque d'observance des traitements, c'est- à-dire le fait d'arrêter , de suspendre ou de ne pas respecter les prescriptions médicales.
    Une mauvaise connaissance de la maladie peut conduire certaines personnes à adhérer à des idées préconçues, largement diffusées et pourtant fausses.

    Voici quelque unes des idées reçues les plus fréquentes qu'il faut combattre :

      Idée reçue : l'asthme... c'est la crise !

      L'asthme est une maladie chronique inflammatoire des bronches qui provoque des difficultés à respirer, de l'essoufflement, de la toux, une respiration sifflante ou encore un sentiment d'oppression sur la poitrine. La crise d'asthme correspond à l'aggravation subite de ces signes. C'est en quelque sorte la partie visible de l'iceberg. Chez de nombreuses personnes, l'asthme ne se manifeste que par des crises occasionnelles, la respiration étant normale en dehors des crises. Chez d'autres personnes cependant, l'asthme induit une gêne respiratoire permanente, qui limite les activités quotidiennes. L'objectif du traitement de l'asthme est de contrôler cette maladie, en effet , si votre asthme est bien contrôlé, il ne vous réveillera pas la nuit, vous n'aurez que très peu de symptômes dans la journée (moins de deux par semaine), vous ne vous sentirez pas limité dans vos activités, n'aurez pas (ou très peu) besoin d'utiliser votre traitement de secours, et aurez une fonction respiratoire normale. Plutôt que de se traiter au coup par coup, au moment des crises uniquement, il faut, lorsque l'on souffre d'asthme persistant, traiter l'inflammation (qui elle, correspond à la partie non visible de l'iceberg) tous les jours avec un traitement de fond afin d'éviter les crises. Il est important de bien faire la différence entre traitement de la crise et le traitement de fond. Le traitement de la crise apporte au moment de la crise un soulagement rapide en ouvrant les bronches. Le traitement de fond, quant à lui, agit sur l'inflammation des bronches. Il doit absolument être pris tous les jours, même en l'absence de symptômes, afin de contrôler l'asthme et d'éviter les crises et la dégradation de la fonction respiratoire.

      Allergies : à ne pas prendre à la légère !

      Rhinite allergique : 30% de la population française souffre de rhinite allergique et 6 à 8% d'asthme allergique. 40% des rhinites allergiques évoluent en asthme et 25% des patients allergiques développent simultanément un asthme et une rhinite

      Consultez votre médecin.

      Asthme : chassons les idées reçues !

      Idée reçue : c'est une maladie psychologique...

      Il s'agit d'une idée reçue qui persiste. Quel asthmatique n'a pas entendu : "l'asthme ce n'est rien, c'est dans la tête, calme toi ça va passer..."
      Or, l'asthme est bien une maladie inflammatoire des bronches, qui peut nécessiter en cas d'asthme persistant, un traitement à base de corticoïdes inhalés et de bronchodilatateurs. Cependant, il est vrai que la crise est une vraie source de stress : ne plus pouvoir respirer, avoir le sentiment que l'on va s'étouffer, ne plus avoir de souffle et penser que l'on va mourir crée beaucoup d'anxiété et c'est normal. Il ne faut pourtant pas confondre la cause et les conséquences.
      De plus, chez certaines personnes asthmatiques ,des situations vécues comme stressante peuvent déclencher des crises ou une perte de contrôle de leur asthme, voire correspondre au début de la maladie : rentrée des classes chez les enfants, approche d'un examen, déménagement, perte d'emploi, divorce, deuil ...
      Dans tout les cas, pratiquer des activité comme la relaxation, la sophrologie, le QI Gong peuvent aider à gérer votre stress .

      Idée reçue : l'asthme disparaît à la puberté

      Voila une croyance populaire qui a la dent dure. Pourtant les études scientifiques (permettant de surveiller un échantillon de la population de la naissance jusqu'à 40-50 ans) montrent que l'asthme disparait réellement à la puberté dans seulement... 5% des cas.
      Il est vrai que les "périodes hormonales" (la puberté, la grossesse) sont des moments de la vie où l'asthme peut se modifier. Mais souvent, quand la sécrétion hormonal revient, l'asthme reprend son cours habituel.

      Idée reçue : la cortisone, c'est dangereux !

      Difficile de se défaire d'une mauvaise réputation... et les asthmatiques en font souvent les frais !
      Dans l'asthme, un des principaux problèmes est l'inflammation des bronches, qui à la longue peut les abîmer. Il est fondamental de traiter cette inflammation.
      La cortisone est le plus puissant des anti-inflammatoires, c'est une hormone naturellement fabriquée par l'organisme. L'introduction, depuis une trentaine d'années d'une forme locale inhalée, appelée corticostéroïde inhalé, dans la prise en charge de l'asthme, a conduit à une amélioration importante du contrôle des symptômes (toux, respiration sifflante, sentiment d'oppression sur la poitrine) et de la fonction respiratoire, associée aussi à une diminution de la mortalité.
      Comme tout médicament, ces formes d'utilisation peuvent provoquer des effets secondaires, certains évitables en se rinçant la bouche après les prises, mais les corticostéroïdes restent, à l'heure actuelle, le traitement de base dans la prise en charge de l'asthme.
      Respectez bien les prescription de votre médecin et n'hésitez pas à le contacter ainsi que votre pharmacien si besoin.

      Idée reçue : tous les médicaments se ressemblent

      De manière schématique, on peut classer les médicaments de l'asthme en deux groupes :

      - Les médicaments qui dilatent les bronches lors d'une crise d'asthme : ce sont les bronchodilatateurs de courte durée d'action.
      - Les médicaments qui réduisent et préviennent l'inflammation des bronches. En tout premier lieu, il s'agit des corticoïdes inhalés.

      Ceux -ci peuvent être associés dans certains cas à un autre type de médicaments anti-inflammatoires : les antileucotriènes pris sous forme de comprimés.
      Il existe également des médicaments efficaces qui ne sont pas prescrits en première intention, tels que les associations fixes qui associent un corticoïde inhalé à un bronchodilatateur à longue durée d'action dans un même système.
      Il ne faut pas oublier les autres traitements possibles pour un asthmatique :

      - Les antihistaminiques ou les antileucotriènes en cas de rhinite allergique associée à l'asthme
      - L'immunothérapie spécifique (ou désensibilisation) dans certains cas (essentiellement en cas d'allergie aux pollens ou aux acariens)
      - Les anti-IgE en cas d'asthme sévère allergique non contrôlé par les corticoïdes.

      Il est important pour vous de bien connaître vos médicaments, de savoir à quel usage ils sont destinés (traitement de fond, traitement de crise) et de savoir les utiliser correctement. N'hésitez pas à poser des questions à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous pouvez également participer à des séances d'éducation dans des écoles de l'asthme. Des ateliers y sont organisés pour apprendre à bien manipuler les différents systèmes d'inhalation, mais aussi à connaitre les facteurs déclenchants des crises, à gérer la crise, à contrôler son environnement, etc... Pour connaitre la liste des écoles de l'asthme rendez-vous sur www.asthme-allergies.org

      Idée reçue : l'asthme, c'est une maladie banale et ce n'est pas grave !

      Il ne faut pas confondre fréquence et banalité ! L'asthme concerne de nombreuses personnes en France (6%des adultes et 10% des enfants ) des traitements efficaces sont disponibles, pourtant, au cours des 5 dernières années, le nombre d'hospitalisations pour asthme a augmenté, tout particulièrement chez les enfants.
      Chez lez les adultes, l'asthme est responsable de 7 millions de journées d'arrêt de travail par an.
      Un asthme insuffisamment ou mal contrôlé vous expose à une limitation dans vos activités de la vie quotidienne. Ne laissez pas l'asthme vous contrôler !
      Consultez votre médecin il pourra vous proposer des solution adaptées à votre cas par exemple voir votre pneumologue et faire un bilan (une EFR).

      Idée reçue : on ne peut pas faire de sport quand on est asthmatique

      Non seulement le sport n'est pas contre indiqué pour les personnes asthmatiques, il peut même leur être bénéfique ! En effet, le sport permet de développer la capacité respiratoire et de renforcer les muscles, y compris ceux qui interviennent dans la respiration. Il est cependant nécessaire de prendre quelques précautions .Tout d'abord, avant de pratiquer une activité physique ou sportive, assurez-vous que votre asthme est bien contrôlé.
      Choisissez le sport que vous aimez ! Il est important de se faire plaisir ! Evitez toutefois la plongée sous marine avec bouteilles, contre-indiquée chez les asthmatiques. N'oubliez pas de bien vous échauffer et de vous hydrater pendant et après effort.

      Et l'asthme d'effort ?

      L'asthme peut survenir quelques minutes après l'arrêt d'un effort physique soutenu ou violent, ou encore 5 à 10 minutes après le début d'un sport d'endurance, comme une course. On parle alors "d'asthme d'effort" ou "d'asthme induit par l'exercice". Si cela vous arrive, parlez-en avec votre médecin. Il pourra vous prescrire un médicament préventif, à prendre avant l'effort.

      Idée reçue : il ne faut pas prendre son traitement pour l'asthme quand on est enceinte

      Chez les femmes enceintes aussi l'asthme est très fréquent puisqu'il touche jusqu'à 8% d'entre elles. Les questions qui se posent concernent souvent le traitement de fond (on répète souvent aux femmes enceintes qu'elles ne doivent pas prendre de médicaments), mais aussi l'impact de l'asthme sur la grossesse et bien entendu de la grossesse sur l'asthme (dans 1/3 l'asthme ne varie pas pendant cette période, dans 1/3 des cas, il s'améliore et dans 1/3 des cas il se dégrade. Les cas où l'asthme se dégrade sont liés à une mauvaise utilisation des corticoïde ou aux changements hormonaux.

      Vous attendez un bébé ?

      Rassurez-vous la plupart des traitements de l'asthme peuvent être utilisés pendant la grossesse Enceinte ou non, l'objectif reste l'absence de crises car celles-ci peuvent avoir un effet néfaste sur le foetus. En cas de crise d'asthme de la maman, celui-ci est privé d'oxygène ce qui peut nuire à son développement.

      Vous souhaitez vérifiez que votre traitement est compatible avec votre grossesse ?

      N'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien.

    Edité par Asthme & Allergies - Membre de la Fédération Française de Pneumologie - N°vert 0 800 19 20 21

Les photos (1) :

    Image

    Image

    Image

    Image
Modifié en dernier par Bubu le 12 juil. 2015, 17:51, modifié 1 fois.

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 27 juin 2015, 17:35

Les photos (2) : au magasin Leclerc le 19 mai

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 970
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 03 juil. 2015, 16:33

Les photos (3) : à Bel Air le 21 mai

    Image

    Image

    Image

A Mercy le 5 mai

    Image

    Image

    Image


Retourner vers « VAIR »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité