Sortie à Verdun

Vivre l'Asthme et l'Insuffisance Respiratoire en Nord Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 1023
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Sortie à Verdun

Messagepar Bubu » 01 oct. 2017, 11:59

Sortie à Verdun - Centenaire De La Grande Guerre

    Le vendredi 30 juin 2017 à 18h00, départ en bus pour 36 adhérents de l'association V.A.I.R. en route pour Verdun, pour un spectacle : "Des flammes à la lumière". Arrivée à 19h00, un petit tour vers les boutiques de souvenirs, puis vers 20h30 un repas fut servi, dans la bonne humeur. A 22h00, direction vers les gradins et quand la nuit arriva le spectacle a commencé, 2000 personnes étaient présentes pour cette magnifique soirée.

    Personnellement je l'avais déjà vu, et je tenais à partager ce moment.

    Pour le centenaire un spectacle renouvelé, de nouvelles scènes, de nouvelles projections d'images géantes, de nouveaux décors impressionnants. Un spectacle grandiose...

    Le silence dans l'assemblée !!! Plongée au coeur de l'action de cette triste période, beaucoup d'émotion et de larmes !!!

    Un grand merci à Connaissance de la Meuse pour un spectacle saisissant de réalisme. Un grand merci aux 250 acteurs bénévoles, cette soirée restera longtemps dans nos mémoires

    Arrivée à Thionville vers 1h15 du matin, fatigués certainement, mais tous ravis d'avoir assisté à cette soirée.

    Mme DALMAR Bernadette


Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1023
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Sortie à Verdun

Messagepar Bubu » 29 oct. 2017, 12:50

Sortie à Verdun - Les photos du spectacle

    ... une période joyeuse et d'insouciance "Approchez ,madame,tous les nouveaux ustensiles pour votre cuisine... Approchez, madame"

    ... une dispute entre voisinage "Votre grand-père a passé sa vie à voler les pauvres gens !" "Et le vôtre !C'est lui qu'a déplacé la borne ! Bande d'escrocs ! " "Allez , les gars,chassons-les de notre terre"

    ... L'engrenage infernal. La Guerre Sociale, achetez la Guerre Sociale, Guillaume Il soutient l'Autriche.

    ... La mobilisation - Jean Le Braz, instituteur "Je t'ai mis mis une grosse paire de chaussettes et une chemise de bonne flanelle. C'est que c'est l'été, mais moi je crois pas que la guerre sera courte. Je sais que tu feras ton devoir, Fiston, mais prends garde à toi, quand même !"

    ... Les débuts de la guerre :Jean le Braz : "Ma petit blessure à l'épaule reçue aux Eparges au mois de juin de juin dernier me fait encore mal. Le front de Verdun est assez calme mais les escarmouches sont souvent meurtrières. Depuis presque un an que nous sommes enterrés, beaucoup se demandent où aura lieu lieu la grande offensive. Le colonel Driant, qui est en première ligne au bois des Caures avec ses chasseurs, le répète assez : Les Allemands vont attaquer ici. Hélène Adam, belge, infirmière volontaire dans l'armée française : Chers parents. J'espère que tout va bien. Ici, pratiquement tous les jours des groupes de réfugiés passent dans la région de Verdun. Pourquoi les pauvres civils sont-ils eux aussi frappés ? La guerre est une engeance à mille visages. Karl Lindhorf : Mon métier d'ébéniste m'a conduit sur cette butte de Vauquois à une vingtaine de kilomètres dans l'ouest de Verdun de cette Argone autrefois si verdoyante. Avec les menuisiers, les scieurs de long, nous étayons les galeries où nos pionniers posent les mines. Et tout ça pour grignoter quelques mètres carrés de terrain que nous perdrons demain.

    Mme DALMAR Bernadette


Les photos du spectacle 1 :

    - 1 Des Flammes à la Lumière
    - 2 La belle époque
    - 3 La haine ordinaire
    - 4 L'engrenage
    - 5 La mobilisation
    - 6 Les débuts de la guerre

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1023
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Sortie à Verdun

Messagepar Bubu » 05 nov. 2017, 12:53

Sortie à Verdun - Les photos du spectacle

    ... Hélène Adam "On n'y arrivera jamais, docteur ! Ils sont trop nombreux ! Il n'y a plus de morphine ! Plus de ouate... plus de compresses... on manque de tout !"

    ... Les gaz "Les gaz ! Les gaz ! Mettez les masques à gaz !" La route Bar le Duc /Verdun, la Voie Sacrée, devient l'organe vital pour alimenter la zone de combats et permet la relève des soldats. Un flot incessant de camions (La Noria) emprunte les 60 km. En moyenne 13 000 combattants, 6400 tonnes de matériels, 1500 tonnes de munitions sont transportés quotidiennement vers Verdun.

    ... A l'arrière :

      A l'usine : "On nous ment,c'est sûr !! Les Français et les Anglais ont lancé une grande offensive sur la Somme en juillet, sûrement pour dégager Verdun. D'après les blessés qui rentrent, c'est toujours l'horreur. On ne compte plus les morts, les blessés et les disparus..."

      Au café : "C'est vrai, nous n'avons pu reprendre Douaumont et Vaux est tombé le 7 juin. Mais ce ne sont pas les combats qui ont eu raison de nos "poilus" mais la soif, Messieurs ! Oui, la soif ! Nos bonhommes auraient bu leur urine ! Allons Messieurs, portons un toast et buvons à la santé de nos braves !"

      Le cantonnement : "Ouais, je rouspète tout le temps. Et alors, ça veut dire au moins que je vis. Vous savez, rouspéter, c'est avec le pinard, le jus et le tabac, not' seul luxe de pauvre bonhomme de soldat, ça soulage ! Et puis ça fait remiser le cafard, les foies. Et surtout, ça fait oublier qu'on est des oubliés... oubliés de l'intérieur ousque les embusqués se font oublier..."
    ... La fin de la guerre :

      Hélène Adam : "La guerre va bientôt finir alors ?"

      Un américain : "Je crois bien que oui. Notre état-major prépare une grande offensive en Argonne."

      Les américains : Avril 1917 : les états-Unis entrent en guerre. En juin,les premiers effectifs arrivent dans le sud du département. Avec l'aide des français, la première grande offensive américaine est lancée le 12 septembre 1918. C'est un succès rapide. En trois jours seulement, le Saillant de Saint-Michel est reconquis. L'offensive Meuse-Argonne : le 26 septembre 1918, 400 000 Américains, 100 000 Français et des moyens matériels considérables sont engagés dans cette grande bataille. Les Allemands solidement fortifiés, résistent avec pugnacité. Contraints de reculer, ils sont repoussés dans le nord du département.

      L'Armistice : "Le petit Parisien, demandez le petit Parisien. La Bulgarie a signé la paix. La Belgique est libérée. L'Allemagne demande un cessez le feu."

    Mme DALMAR Bernadette


Les photos du spectacle 2 :

    - 7 L'hôpital
    - 8 Les gaz
    - 9 A l'arrière
    - 10 Le cantonnement
    - 11 Fin de la guerre
    - 12 L'Armistice

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image


Bubu
Site Admin
Messages : 1023
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Sortie à Verdun

Messagepar Bubu » 08 nov. 2017, 14:32

Sortie à Verdun - Les photos du spectacle

    ... Le bilan - Jean Le Braz : "Des maisons,des usines, ça peut toujours se construire. Mais qui remplacera les neuf millions de morts, qui redonnera goût à ces quatre millions de veuves et qui s'occupera de ces huit millions d'orphelins !"

    ... L'Ossuaire : "les ossements que nous portons, en ce 18 septembre 1927, c'est le cercueil de la jeunesse du monde que l'on mène à cet ossuaire de Douaumont. Ils sont si parfaitement mêlés qu'il est impossible de savoir lesquels de ceux-ci ou de ceux-là sont allemands, français, africains, américains, qu'ils aient été chrétiens, musulmans, athées ou juifs. Car lorsque nous nous interrogeons sur ces soldats, qui firent le sacrifice de leur vie en ces lieux, la seule réponse qui nous vienne à l'esprit, et dont nous pouvons être sûr : c'est qu'ils étaient des Hommes !"

    ... 1936 - Hélène Adam : "Il a tenu à participer à cette cérémonie du 20ème anniversaire de la Bataille de Verdun. Il appartient à un groupe d'intellectuels opposants à Hitler qui compte dans ses rangs Karl von Ossietky, le Nobel de la Paix qui n'a pu sortir d'Allemagne pour recevoir son prix.
    On dit même qu'il est interné dans un camp."

    ... Le serment : ""Parce que ceux qui reposent ici et ailleurs ne sont entrés dans la paix des morts que pour fonder la paix des vivants… Et parce qu’il nous serait sacrilège d’admettre désormais ce que les morts ont détesté... La paix, que nous devons à leur sacrifice, nous jurons de la sauvegarder et de la vouloir."

    ... Le Final : "LA PAIX, c'est d'abord se souvenir pour agir."

    Mme DALMAR Bernadette


Les photos du spectacle 3 :

    - 13 Le bilan
    - 14 L'Ossuaire
    - 15 1936
    - 16 Final

    Image

    Image

    Image

    Image



Retourner vers « VAIR »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité