Articles généraux

La lutte contre la mort subite dans les 5 Communautés d'Agglomération
Bubu
Site Admin
Messages : 930
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: Articles généraux

Messagepar Bubu » 16 juil. 2017, 18:06

Le Républicain Lorrain du 12/07/2017 - Photo RL

Apprendre les gestes qui sauvent à tout âge

    Image

Le lieutenant Denis Scassellati explique à Claude comment savoir si la victime est consciente : il suffit de constater si elle serre sa main. Photo RL


« Madame, Madame, serrez ma main si vous m’entendez ! ». Ce sont les phrases qu’ont du répéter les huit personnes venues apprendre les gestes de premier secours à la caserne des pompiers de Villerupt. Parmi les inscrits, Claude, un Villeruptien, Déborah et Aurélie, deux jeunes filles dont l’objectif est de devenir sapeur- pompier et quatre pensionnaires de la résidence accompagnée Stéphane-Hessel, venus avec Sylvie Rolland, accompagnatrice sociale. La formation a été menée par Patrick Brunelli, adjudant-chef et Denis Scassellati, lieutenant.

Depuis la série d’attentats qui ont bouleversé la France, le Service départemental d’incendie et de secours organise régulièrement des formations destinées aux particuliers désirant acquérir les bons réflexes face à une personne en danger pour augmenter ses chances de survie. Les gestes utiles se résument à trois actions : protéger, alerter et secourir.

Une maman est venue avec sa fille, Clémentine âgée de 8 ans : « J’ai déjà été victime d’un malaise, je pense que c’est bien que ma fille sache ce qu’il faut faire si cela se reproduit ». L’adjudant-chef qui est déjà intervenu devant des élèves de cours moyen de plusieurs écoles confirme : « Les enfants sont capables de composer le 18 ou le 112, le numéro d’appel unique européen pour prévenir les secours et de placer la victime dans la position latérale de sécurité ».

Arnaud et Mélissa, deux sapeurs pompiers servant de "cobayes", les participants ont appris la manière la plus efficace pour placer une personne en position de sécurité (couchée, demi-assise ou les jambes surélevées selon les cas observés), détecter la respiration de la victime, comprimer une plaie qui saigne abondamment ou, en cas de plusieurs victimes, poser un garrot. Ils ont aussi appris sur un mannequin comment pratiquer un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur automatique externe (DAE) de plus en plus accessible dans les lieux publics. Les DAE sont des appareils simples à utiliser ; il suffit de suivre pas à pas les instructions données par une voix électronique.



Retourner vers « Défibrillateurs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité