RéDOCThionis et diabète

Bubu
Site Admin
Messages : 1349
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

RéDOCThionis et diabète

Messagepar Bubu » 22 nov. 2014, 21:33

Le Républicain Lorrain du 14/11/2014 - Photo Julio PELAEZ

Mon diabète moins contraignant

    Image

Photo Julio PELAEZ


Depuis deux ans à Thionville, le programme RéDOCThionis, né grâce à l’Agence régionale de la santé, GérontoNord et quelques spécialistes du Nord mosellan, a permis à plus d’une centaine de personnes de modifier leur perception de la maladie. Le diabète, autrement, au quotidien.



Coup de pouce au bien-être des diabétiques

    Image

Le Dr Christophe Herfeld et Sophie Lampert, directrice de GérontoNord, travaillent main dans la main pour que RéDOCThionis rayonne sur tout le territoire. Photo Julio PELAEZ


Avec RéDOCThionis, le diabétique dispose aujourd’hui, et gratuitement, d’une boîte à outils pour vivre au mieux sa maladie au quotidien. Aux commandes de ce programme, un réseau de professionnels de la santé.

RéDOCThionis, qu’est-ce que c’est ?

C’est un programme d’éducation thérapeutique autorisé par l’Agence régionale de la Santé destiné aux personnes atteintes de diabète, d’obésité, maladies cardiovasculaires. Celui-ci vise à acquérir des connaissances et compétences pour mieux prendre en charge sa maladie dans la vie de tous les jours. Comme partout en France, cette initiative est relayée par des professionnels de la santé. A Thionville, le Dr Christophe Herfeld s’emploie à la réussite de ce programme créé sur le territoire il y a deux ans. GérontoNord, qui s’occupe de la prise en charges des personnes âgées, chapeaute ces actions. RéDOCThionis est devenue sa branche thérapeutique.

Quels profils concernés ?

Les personnes de plus de 18 ans, habitant le bassin de vie de Thionville, des patients atteints de diabète 2, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, d’artérite des membres inférieurs, de surpoids ou d’obésité. Mais également les mamans diabétiques surveillées lors du post-partum.

Comment cela se passe ?

Plusieurs ateliers sont proposés aux volontaires au 3 rue du Cygne à Thionville (Intercom Santé 57), ou au 94 route de Guentrange (GérontoNord). Ces sessions, en groupe, traitent différents thématiques : lutte et maîtrise des facteurs cardiovasculaires, diététique, diabète, post-partum et risques de maladies métaboliques, mise sous injectable, podologie, obésité, cuisine pédagogique, lutte contre le tabac, reprise de l’activité physique, gestion du stress au quotidien. A chaque atelier son intervenant : diabétologue, généraliste, diététicienne, podologue, infirmier. Le médecin traitant du patient est averti tout au long du parcours.

Gratuit mais qui paye ?

L’Agence régionale de la santé, qui a imposé à l’association GérontoNord de devenir multithématiques, prend en charge le budget de ce programme. Actuellement, le financement se fait à la dépense réelle. Mais l’an prochain, dans un contexte de contrainte budgétaire, un forfait de 509€ sera octroyé par patient.

Où se renseigner ?

Prendre contact au 03 82 82 72 57, du lundi au jeudi, de 9h à 11h30.


Bubu
Site Admin
Messages : 1349
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 09 déc. 2014, 16:42

Le Républicain Lorrain du 03/12/2014 - Photo Philippe NEU

Et si on parlait de ce qu’on mange ?

    Image


Autour de Brigitte Marchon, les participants ont parlé graisses, sucres, protéines… Photo Philippe NEU


Dans le cadre du programme RéDOCThionis, les personnes atteintes de diabète, d’obésité ou d’une maladie cardio-vasculaire peuvent bénéficier d’un atelier de diététique.

« Si je bois un café au lait au goûter, c’est grave ? » « Et comment je fais pour faire attention à ce que je mange quand je vais au restaurant ? » « Mais alors l’huile de palme, c’est bon ou pas ? » Tout le monde se pose des tas de questions sur son alimentation. Mais les personnes atteintes de diabète, d’obésité ou de maladies cardio-vasculaires, ont besoin, encore plus que les autres, d’avoir des réponses. Car pour elles, bien manger, c’est mieux vivre avec la maladie.

Dans le cadre du programme d’éducation thérapeutique RéDOCThionis élaboré par l’association Gérontonord, des ateliers de diététique gratuits sont donc proposés aux malades.

« Le programme prévoit d’abord une séance collective au cours de laquelle on évoque les grands principes de la diététique, puis des séances individuelles adaptées aux maladies de chacun », détaille Brigitte Marchon, diététicienne et membre actif du réseau.

Hier soir, six malades ayant décidé de suivre le programme d’éducation thérapeutique ont participé à l’atelier collectif. Autour d’une grande carte abordant les différentes problématiques de l’alimentation, les participants ont donc parlé de ce qu’ils mangent.

« Posez toutes les questions que vous voulez », leur a d’emblée lancé Brigitte Marchon. Bien sûr, la discussion a abordé les grands principes diététiques : les types d’aliments, les horaires de repas, les différents types de graisses, les sucres. Mais on a aussi évoqué les petites questions que tout le monde se pose : « Mais alors, les produits light, c’est gras ou pas ? » « Et le poisson, on peut en manger autant qu’on veut ? » Les participants sont ressortis avec plein de conseils utiles. Reste à les appliquer.

Les questions que tout le monde se pose



Retourner vers « Gérontonord - Rédocthionis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité