La course-marche des Dames de Coeur

Une course-marche 100% féminine à Thionville au profit de la lutte contre le cancer du sein
Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

La course-marche des Dames de Coeur

Messagepar Bubu » 20 janv. 2013, 11:31

Le Républicain Lorrain du 05/01/2013 - Par S.G. SEBAOUI - Photo : Armand FLOHR

Dame de cœur - Elles vont courir contre le cancer du sein

    Image


Sandrine Compain est la présidente de la toute nouvelle association thionvilloise Dames de cœur. Photo Armand FLOHR


Chaussez vos baskets et filez vous entraîner. Une nouvelle association vient de voir le jour à Thionville, Les Dames de cœur. Son but : l’organisation d’une course-marche en juin prochain. Un truc de femmes contre le cancer.

Rien ou si peu devrait vous empêcher, le 2 juin prochain, de relier de bout en bout le parcours dessiné et retenu par Les Dames de cœur. 2,5 km à peine à effectuer autant de fois que vous le souhaiterez, en courant ou en marchant, dès lors que vous aurez décidé de vous joindre à une bonne cause : courir, bouger contre le cancer du sein.

Le but de la manœuvre : repeindre en rose bonbon le centre-ville de Thionville sans y déverser un seul litre… de peinture !

« Un tee-shirt rose sera attribué à chaque participante le jour du départ et plus il y aura de monde mieux ce ser a », souligne la présidente de la toute nouvelle association thionvilloise, Sandrine Compain. Et plus il y aura de monde et plus le centre-ville prendra les couleurs d’une lutte plus que jamais acharnée contre ce fléau touchant en majorité les femmes.

Toutes concernées

Une énième association d’information et sensibilisation me direz-vous ? Pas seulement.

Parole de dame de cœur : « La participation de chacune à la manifestation se fera contre une petite somme, laquelle sera totalement consacrée à des actions concrètes au service des malades du bassin thionvillois. Chaque cas est évidemment unique comme chaque situation vécue. Nous souhaitons apporter directement une aide financière pour des accompagnements qu’ils soient psychologiques ou autres, des aides à domicile, un soutien matériel, etc . précise la présidente. Car on le sait malheureusement trop bien, la maladie rime souvent avec une baisse des revenus du foyer et il devient difficile de subvenir à tout ».

Le dépôt des statuts de l’association Les Dames de cœur en préfecture est tout frais et marque l’engagement d’une poignée de femmes. Plus ou moins concernées ? « Deux de mes proches amies sont touchées , rectifie la présidente. J’ai d’abord pensé que c’était pour elles que je le faisais puis j’ai pensé à leur mari, à leurs enfants et à moi-même. Me disant que nous sommes finalement toutes concernées par la maladie ».

16 %

Ce sont donc principalement des femmes qui sont attendues pour honorer ce rendez-vous. Leur mari pour les encourager ? « Ça n’est pas une ségrégation mais l’expression d’un symbole, parce que c’est un truc de femmes mais évidemment nous n’empêcherons personne de courir s’il le souhaite. D’autant qu’il arrive que des hommes, également, déclarent un cancer du sein. Tous les participants auront leur maillot rose ! Mais nous voulons surtout, à travers cette manifestation, rappeler à chacune combien il est important de bouger, d’avoir une activité physique pour se donner toutes les chances d’échapper à la maladie. C’est une chose de le dire, une autre d’en avoir conscience au quotidien et de se prendre en main ».

Retenez donc ce chiffre en effet : 16 %. Soit le nombre correspondant à une baisse du risque d’être atteinte pour celles qui pratiquent une activité.

Une bonne raison de mobiliser son énergie. Le comité des Dames de cœur compte déjà quinze personnes. Des amies, des proches, que la maladie ne laisse pas insensibles.

« C’est une belle équipe de filles dynamiques, sympathiques et toutes complémentaires. Nous comptons sur quelques adhésions supplémentaires qui seront les bienvenues ! Pour la logistique, la mairie de Thionville nous met gracieusement tout à disposition, c’est une chance ».

Recherche sponsors

Rien de plus simple pour s’inscrire et devenir membre en se rendant sur le site de l’association http://www.lesdamesdecoeur.fr .

Le reste est une autre affaire : car si la logistique est une chose, un barbecue géant à ciel ouvert permettant à chacune de se restaurer, en est une autre pour une association aussi fraîche. « Nous cherchons évidemment des sponsors pour nous aider. Tout ce qu’on pourra nous offrir sera un vrai bénéfice ».

Demandé comme cela… et par des femmes ! Mille saucisses par ici, deux mille baguettes par là, sans compter les boissons. « Nous avons approché quelques enseignes déjà, on nous fait des prix préférentiels pour l’instant », assure Sandrine Compain.

Des prix préférentiels qui obligeront l’équipe à puiser dans les bénéfices. Ceux-là qu’elle souhaite réserver à ces dames que la maladie enquiquine. À vot’bon cœur m’sieu-dame !

Contact :
sandrine.compain @ orange.fr ou au 06 62 94 54 59

S.-G. SEBAOUI


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 01 mars 2013, 19:18

Le Républicain Lorrain du 20/02/2013 - Photo : RL

Solidarité contre le cancer du sein - Des hommes et des dames de cœur

    Image


Les deux associations se sont retrouvées autour d’un même projet. Photo RL


Dans la grisaille des jours et de l’actualité, l’histoire mérite d’être contée : il y a quelques années, dix copains, tous Thionvillois, ont décidé de se constituer en association. Au-delà du plaisir à se retrouver régulièrement, l’objectif était de soutenir et de s’engager utilement auprès de causes à caractère social. C’est ainsi qu’est né Le Cercle qui, parmi ses initiatives, tient un chalet depuis trois ans sur le marché de Noël de Thionville. Un rendez-vous festif au cours duquel cette association de bienfaiteurs propose charcuteries, vin chaud et autres gourmandises qu’elle commercialise au profit d’une action qu’elle cible chaque année. Lors du dernier marché de Noël, L e Cercle avait choisi de soutenir l’initiative des Dames de cœur qui vont organiser, le 2 juin à Thionville, une course marche 100 % féminine au profit de la lutte contre le cancer du sein.

Dans la hotte : 500 € qui ont été remis récemment à Sandrine Compain, présidente des Dames de cœur. A cette somme se sont ajoutés deux chèques supplémentaires apportés par deux enseignes présentes à Thionville qui ont également décidé de soutenir la manifestation de juin prochain. « Nous ambitionnons de rassembler près de mille femmes lors de notre course-marche ! C’est une opération qui est à la fois simple et très lourde. Sachant que nous voulons reverser l’intégralité des droits d’inscriptions dans des actions concrètes qui visent à accompagner les femmes qui sont atteintes de la maladie, nous avons besoin de partenaires pour nous aider à supporter les coûts d’organisation de cette manifestation », explique Sandrine Compain, très sensible à la démarche des hommes du Cercle. Le début d’un cercle vertueux…

Appel à de futurs partenaires : www.lesdamesdecoeur.fr ou sandrine.compain@orange.fr


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 21 avr. 2013, 15:31

Le Républicain Lorrain du 20/04/2013 - Par Virginie DEDOLA - Photo : RL

SOLIDARITÉ avec les dames de cœur - Toutes dans la course contre le cancer du sein

    Image

« Les arts appliqués, c’est du concret ! », souligne Joséphine Parisot (à droite au 2 e rang) en admirant l’affiche réalisée par ses élèves Aurélie Brua et Audrey Rodrigues, au lycée Bastié à Hayange. Une action digne des Dames de Cœur, l’association présidée par Sandrine Compain. Photo RL


Les femmes de tout âge sont invitées par l’association thionvilloise à marcher pour combattre la maladie et aider celles qui en sont victimes.

Le but est qu’elle attire les regards. Tous les regards. Pour donner envie aux femmes de tout âge de marcher ou de courir contre le cancer du sein. Et ainsi sensibiliser le plus grand nombre à cette lutte pour, au final, un beau jour, peut-être l’emporter. L’affiche annonçant l’événement joue sur le rose, la couleur emblème de ce combat national relayé, cette fois, par Les Dames de Cœur. « Une association thionvilloise qui veut aider dans leur quotidien les personnes atteintes par cette maladie. En effectuant des actions concrètes pour permettre, par exemple, l’achat de perruques ou le financement d’aides à domicile », assure Sandrine Compain, sa dynamique présidente. Non malade, elle se bouge d’autant plus pour ses amies touchées et toutes celles qui affrontent courageusement cette pathologie. Car, ne l’oublions pas, le cancer du sein peut encore s’avérer mortel aujourd’hui.

Le dimanche 2 juin, dès 9h, cette Dame de Cœur et toute son équipe invitent donc fillettes, adolescentes, jeunes actives, mères de famille et grands-mères à chausser leurs baskets « pour cette manifestation 100 % féminine ». Rendez-vous sur le parvis du théâtre de Thionville pour effectuer une boucle de 2,5 kilomètres selon son rythme. Aurélie Brua et Audrey Rodrigues, les conceptrices de l’affiche, seront évidemment sur la ligne de départ !

Deux lycéennes inspirées

Depuis la rentrée des classes, ces élèves du lycée professionnel Maryse-Bastié de Hayange sont, en effet, associées à ce projet qui ne peut laisser insensible. De là à convaincre le grand public d’aider, il n’y avait qu’un pas que ces demoiselles ont allègrement franchi avec l’aide de leur professeur d’arts appliqués ! « Au total, quatre-vingts ébauches ont été réalisées par trois classes. Une dizaine a été présentée à l’association qui a fait son choix », explique, pas peu fière du travail accompli, Joséphine Parisot. Le logo facile à identifier est notamment sorti de l’imagination d’Aurélie et Audrey, encouragée par leur enseignante. « L’idée du ruban est venue comme ça », dévoilent modestement ces élèves respectivement scolarisées en 2e "Accompagnement, soins et services à la personne à domicile" et en 1re Bac Pro "Accueil, relations clients – usagers". « Il est le symbole de la femme qui avance », apprécie Sandrine Compain qui a décidé d’en faire le logo officiel de l’association. D’autant plus volontiers que le dessin des filles prend la forme d’un cœur…

Sur l’affiche, les filles ont aussi veillé à matérialiser une marcheuse en chignon et une sprinteuse, « preuve que la course-marche s’adresse à toutes les générations ». La mairie de Thionville, partenaire de l’événement, n’avait plus qu’à se charger de l’impression ! Les Dames de Cœur ont aussi pu compter sur le coup de main de sponsors. « Le magasin Décathlon de Terville a édité 30 000 bulletins d’inscription », se réjouit la présidente qui distribuera le jour J des tee-shirts à l’effigie de son association. Plus qu’un vêtement, c’est un état d’esprit qu’arborera, ce jour-là, chaque participante.

    Inscriptions : www.lesdamesdecoeur.fr - 10 € avant le 8 mai et 12 € après ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Animation et barbecue sur place.

Virginie DEDOLA


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 03 juin 2013, 22:31

Le Républicain Lorrain du 30/05/2013 - Photo archives : Gilles WIRTZ

La THIONVILLOISE - Les femmes en marche

    Image

C’était il y a quelques semaines à Metz. Pour la Thionvilloise, 1500 inscriptions sont déjà enregistrées. Attention, rupture de tee-shirts roses annoncée. L’inscription, même sans tee-shirt, demeure à 12 € et pourra être prise le matin même de la course. Photo archives Gilles WIRTZ


Les Dames de cœur n’en reviennent pas. Le seuil des 1500 inscriptions est déjà dépassé… Dimanche matin une marée rose va envahir le centre-ville. Celle d’une course, La Thionvilloise , contre le cancer du sein.

En ligne de mire, non pas la ligne d’arrivée… mais la solidarité. Une course, une marche, 100 % féminine et 100 % solidaire pour une problématique réservée aux femmes.

« Bien sûr, si quelques hommes se glissent dans le lot, on ne dira rien , sourit Cendrine Compain, présidente des Dames de cœur. Le mieux serait qu’ils nous soutiennent tout au long du parcours. » Voilà qui aurait de l’allure, 1500 femmes revêtues du fameux tee-shirt rose flashy , encouragées par une escadrille de messieurs…

Car aussi douloureux et dramatique le thème soit-il, l’ambiance se veut légère dans un esprit très mobilisé. « On était quatre au départ, c’était en septembre 2012, se souvient Anne Bello, engagée de la première heure au sein des Dames de cœur. Depuis nous sommes quinze. »

Et depuis, deux ont été frappées par la maladie ! « Jamais vous n’imaginez que ça va vous arriver. Pourtant, sept membres proches de ma famille ont été frappés d’un cancer. Et lorsque le médecin vous l’annonce, c’est le ciel qui vous tombe sur la tête. » Anne vit la maladie dans sa chair, avec force et pudeur. Elle qui a toujours su reconnaître la valeur de l’essentiel, y goûte plus encore. Et aussi durs soient la maladie et ses impitoyables traitements, elle porte son regard et son attention vers l’univers nouveau qu’elle fréquente. Hôpital, équipe soignante, camarades patients. « L’implication du personnel de santé me marque énormément. Tous vont bien au-delà de leur métier. Le terme de sacerdoce n’est pas trop fort. »

Immergées dans cette drôle de vie, Anne et toutes les Dames de cœur se sont rendu compte des besoins autant auprès des patients que des services concernés à Bel-Air. « Ça coûte cher d’être malade, ose Cendrine Compain. Il faut le vivre, son cancer. Les fonds recueillis, nous voulons expressément les consacrer à des actions concrètes pour des malades du bassin thionvillois. » Tout sera fait dans les règles et de manière scrupuleuse, insistent-elles. « L’argent, s’il pouvait mettre un peu de bien-être dans cette maladie, l’humaniser pour que le patient puisse mieux s’en accommoder. » Ainsi, à Bel-Air, une socio-esthéticienne propose des soins du visage, des modelages. « Ça n’a rien de luxueux, physiquement la maladie marque terriblement, on la ressent dans tout son corps , » dépeint Anne. Financièrement, entre perruque, foulard, bandana, bonnet, soutien-gorge adapté… c’est un vrai budget que tout le monde ne peut pas se permettre.

L’association a donc déjà rencontré l’équipe soignante de Bel-Air, l’esthéticienne qui a des besoins très précis pour les soins de ses patientes. L’idée de bons pour les achats propres à la maladie chemine également. Pour l’instant les Dames de cœur n’ont pas forcément l’intention de redistribuer les fonds à la recherche ; ainsi aucune convention n’a été signée avec la Ligue contre le cancer. « On sera particulièrement scrupuleux sur l’utilisation des fonds, répètent-elles. Dès la Thionvilloise achevée, on fera les comptes. Nous ne voulons pas perdre un centime et tout redistribuer localement, en fonction des besoins, en vraie transparence. »

    La Thionvilloise , dimanche dès 9h sur le parvis du théâtre. Parcours en centre-ville à partir de 2,5 km.

    Inscriptions : www.lesdamesdecoeur.fr

    Inscriptions sur place possible avant 9h. (12€)

    La distribution des T-shirts aux inscrites sera ouverte dès samedi au gymnase municipal de 10h à 12h et de 14h à 16h.

    Pour les derniers inscrits, le T-shirt sera donné dans la limite des stocks disponibles, sans modifier le tarif d’inscription.


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 11 juin 2013, 22:28

Le Républicain Lorrain du 03/06/2013 - Photo : Armand FLOHR

Solidarité contre le cancer - 2 400 femmes à la Thionvilloise

    Image

Les participantes se sont mobilisées contre le cancer du sein en marchant ou en courant. Photo Armand FLOHR


La première édition de La Thionvilloise, courue hier matin dans les rues du centre de Thionville, a mobilisé 2 400 femmes de toute la région. Une affluence inespérée pour l’association Dames de cœur qui a organisé cette manifestation en soutien à la lutte contre le cancer du sein et l’aide aux malades du bassin nord mosellan.

Il a fallu écumer l’agglomération thionvilloise, ces derniers jours, pour fournir autant de tee-shirts que possible aux inscrites, et c’est une véritable vague rose qui a déferlé dans la ville dès 9h. Les participantes pouvaient effectuer un à quatre tours d’un circuit de 2,5 km, en marchant ou en courant. Mais c’est surtout l’ambiance qui a marqué les esprits. Toutes les générations se sont côtoyées dans une bonne humeur partagée, sous le soleil, sur la route et sur le parvis du théâtre municipal transformé en village d’arrivée. De multiples animations ont été organisées tout au long de la matinée : hip hop, country ou zumba et un spectaculaire flash mob final.

La présidente de Dames de cœur s’est dite « impressionnée par une telle mobilisation » qui appelle déjà une seconde édition l’année prochaine.

D’ici là, plusieurs milliers d’euros pourront être consacrés à « des actions significatives » envisagées en partenariat avec le CHR Bel-Air de Thionville.



2 400 femmes en course : une marée rose dans Thionville

    Image

La première édition de La Thionvilloise a dépassé toutes les espérances avec 2 400 femmes au départ de la course qui s’est déroulée hier matin dans une ambiance radieuse. Tout a souri à l’association Dames de cœur déjà prête à rééditer l’exploit.

Fantastique ! Les Dames de cœur ont réussi un magistral coup de maître, hier, pour la première édition de La Thionvilloise. Manifestation originale 100 % femmes pour soutenir la lutte contre le cancer du sein et venir en aide aux malades du bassin thionvillois. Alors qu’elles espéraient timidement six cents à mille participantes, elles ont enregistré 2 400 inscriptions !

Il a fallu vider les stocks de tee-shirts roses de l’agglomération ces derniers jours pour essayer d’équiper toutes les femmes engagées dans l’épreuve. Et il en a manqué encore quelques centaines hier. Mais, désormais, arborer ce rose à Thionville sera aussitôt associé à l’événement. À peine sa première édition terminée, La Thionvilloise est devenue une référence, par l’affluence exceptionnelle mais aussi par l’ambiance. Le soleil a aidé, assurément.

Transpirer de bonheur

Tout a souri hier matin sur le parvis du théâtre municipal et tout au long du parcours. La manifestation a transpiré de bonheur jusqu’au bout, dans un esprit de parfaite communion, également autour des danseurs en démonstration de hip-hop, country, zumba et lors du flashmob final.

Dans la foule, quatre jeunes lycéennes d’Hélène-Boucher, La Providence et Chanel, Emma, Carole, Camille et Eva, affichent des mines réjouies : « Il y avait des animations partout, les musiciens nous encourageaient, on ne s’attendait vraiment pas du tout à ça ! C’était vraiment bien organisé et impressionnant avec autant de monde. » Reviendront-elles l’an prochain ? « Ah oui ! »

La présidente de Dames de cœur n’a pas le choix. Il faudra recommencer. Impressionnée par une telle mobilisation, Sandrine Compain pouvait savourer la réussite avec toutes les bénévoles de l’association. Certaines n’avaient presque pas dormi la veille. Trop de stress.

Sans rancune messieurs

Sandrine Compain avoue avoir profité de la sérénité de celle qui sait que tout a été fait pour réussir. Les signes avant-coureurs n’ont pas menti et l’énorme satisfaction affichée par les participantes mais aussi les hommes venus épauler leurs compagnes, leurs filles ou leurs mères lui a donné raison. « Certains messieurs se sont glissés dans la course », sourit-elle. Sans rancune, au contraire. « Cela veut dire que la population est très mobilisée et solidaire », retient-elle, en songeant déjà aux actions qui pourront être entreprises dans les semaines à venir en relation avec le CHR Bel-Air de Thionville.


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 29 juin 2013, 09:24

Les photos de la course-marche :


    Image

    Image

    Image

    Image


Pour voir les autres photos de Yves CLEMENT (que nous remercions) : cliquez ici



Retourner vers « Les Dames de Coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité