La Thionvilloise - 2ème édition

Une course-marche 100% féminine à Thionville au profit de la lutte contre le cancer du sein
Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

La Thionvilloise - 2ème édition

Messagepar Bubu » 17 mai 2014, 18:19

Le Républicain Lorrain du 11/05/2014 - Par S.F. - Photo : RL

Santé - Le 15 juin : Entrez dans la course

    Image

L’an dernier, la première édition avait attiré 2 500 participantes. Photo RL


    Image


Hier, à Geric, les Dames de cœur ont épaté la galerie, invitant les femmes à s’inscrire à la prochaine Thionvilloise. Photo RL


La première édition avait attiré 2 500 femmes qui se sont lancées en marchant ou en courant dans la Thionvilloise. Une action imaginée par l’association Les Dames de cœur qui se mobilise contre le cancer du sein.

Le deuxième rendez-vous est programmé le 15 juin à Thionville. Hier, les membres de l’association étaient dans la galerie du Geric en vue de communiquer sur l’événement tout en évoquant les actions mises en place depuis septembre 2012, date de création de l’association. « L’an dernier, nous avons collecté 36 000 € au profit de nos partenaires : le CHR, la Ligue contre le cancer et l’Institut de cancérologie de Lorraine », précise Anne Bello.

Cette année, on rechausse les baskets, entre amis ou collègues. « Chacun à son rythme, il n’y a pas de chronomètre. Le parcours est de 2, 5 km. » Objectif espéré : 3 000 participantes. « On n’est pas en compétition avec la Messine, on défend la même cause et on souhaite mobiliser les femmes du Nord mosellan. »

Le 15 juin, dès 9 h, des animations sont prévues comme zumba, musique, danse, ludothèque pour les enfants. Le départ de la Thionvilloise sera donné à 10 h et à l’heure du déjeuner, un barbecue géant sera organisé. « Les hommes peuvent venir nous encourager et nous aider », invite Anne Bello.

Les inscriptions sont prises jusqu’au 10 juin sur www.lesdamesdecoeur.fr. Participation : 12 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Remise de t-shirt la veille de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h salle Jean-Burger à Thionville.

S. F.

Modifié en dernier par Bubu le 18 mai 2014, 13:47, modifié 2 fois.

Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 18 mai 2014, 13:45

Le Républicain Lorrain du 17/05/2014 - Par S.F. - Photo : Armand FLOHR

La Thionvilloise : les inscriptions sont ouvertes

    Image

Photo Archives Armand FLOHR


La 2e Thionvilloise est programmée le dimanche 15 juin dès 9h. L’association Dames de cœur espère attirer plus de 2 500 participantes à cette matinée inscrite sous le signe du partage et de la solidarité.

L’intégralité des bénéfices sera consacrée à des actions contre le cancer du sein. Toutes à vos baskets !


    Image


La première Thionvilloise a été un vrai succès. Le 15 juin, il faut encore faire mieux. Rendez-vous est donné dès 9h à côté du théâtre. Départ de la course à 10h. Photo Armand FLOHR


La première vague rose s’était abattue sur Thionville en 2013. Les Dames de cœur ont décidé de renfiler le tee-shirt le 15 juin. Plus de 2 500 femmes sont attendues lors de cette matinée de lutte contre le cancer du sein.

« On s’imaginait attirer mille personnes, elles étaient 2 500 femmes en 2013 à la première Thionvilloise. » Avec du recul, la présidente de Dames de cœur Nadine Wolf, a encore du mal à y croire. Mais grâce à cette action, l’association qui lutte contre le cancer du sein est parvenue à récolter 36 000 € reversés à l’hôpital Bel-Air, à l’Institut de cancérologie de Lorraine et à la Ligue de lutte contre le cancer.

Au vu d’un tel succès, la jeune association, qui n’a pas encore deux ans, renfilera le tee-shirt rose le dimanche 15 juin. « On espère faire encore mieux , invite Anne Bello. Il y aura la course de 2, 2 km mais aussi des animations comme de la danse, des démonstrations, de la musique et un barbecue géant. » Car même si l’événement se veut solidaire, il sera aussi et surtout, festif. « C’est un moment de partage, de rencontres et de soutien. On compte sur la mobilisation de tous les acteurs de la ville. Toutes les initiatives seront les bienvenues. »

Qu’on soit ou non sportive, la Thionvilloise est ouverte à toutes les femmes, de 0 à 97 ans voire plus. « L’année dernière, la doyenne avait 97 ans. On avait des petites filles en poussettes », se souvient Nadine. Que les papas, qui seront fêtés ce jour-là, se rassurent, ils sont également attendus en nombre pour encourager femmes et enfants. « On a prévu des surprises pour eux et il y aura le barbecue. »

Pour participer, il est impératif de s’inscrire avant la veille de la course. « On en est à plus de mille inscriptions. L’intégralité des bénéfices sera versée à nos partenaires. On a également envie de mettre en place des actions concrètes comme le groupe de paroles que nous avons lancé. On va proposer de la marche nordique. On a plein d’idées pour épauler les femmes malades. »

La veille, lors du retrait des tee-shirts, près du théâtre de 9h à 12h et de 14h à 12h, une opération d’informations et de sensibilisation est prévue.

« En fait la Thionvilloise, c’est notre rendez-vous phare mais on sème des cailloux ça et là. On œuvre pour le bien-être des malades, on est aussi là pour le soutien psychologique. Lorsqu’on est malade, il faut réussir à se regarder dans la glace et aussi faire face à des changements de situations, à une perte de revenus. C’est une épreuve qu’on supporte en famille… alors plus on aura de participantes à la Thionvilloise et mieux on pourra aider toutes celles qui sont atteintes. Le cancer est un sniper. Il m’a touchée et c’est grâce à des actions concrètes qu’on parvient à tenir et à garder le sourire , confie Anne Bello. Alors venez courir, marcher. Il n’y a pas de chronomètre, ni de podium, ni de distance imposée. » La Thionvilloise est une opération solidaire. L’occasion de faire la fête entre copines.

Inscriptions avant le 14 juin (12 €, gratuit pour les moins de 12 ans) à www.lesdamesdecoeur.fr

Ni chrono, ni classement.

S. F.

Modifié en dernier par Bubu le 03 juin 2014, 18:53, modifié 1 fois.

Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 03 juin 2014, 18:51

Le Républicain Lorrain du 31/05/2014 - Photo Julio PELAEZ

La thionvilloise - Du souffle et du cœur contre le cancer du sein

    Image


Le 15 juin prochain, venez marcher ou courir au profit de la lutte contre le cancer du sein. Photo Julio PELAEZ


Les organisatrices de La Thionvilloise, course (ou marche) au profit de la lutte contre le cancer du sein, seront en ville aujourd’hui pour faire connaître leur démarche et inciter chacun à venir les rejoindre le 15 juin prochain pour la seconde édition de cette manifestation 100 % féminine et 200 % solidaire ! Déjà 2 000 femmes se sont inscrites à ce jour et l’équipe entend bien atteindre le cap des 3 000. Chiche ? Alors, faites-leur bon accueil.

Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 17 juin 2014, 21:39

Le Républicain Lorrain du 06/06/2014

La Thionvilloise sur le départ

Le charcutier-traiteur Nosal, en centre-ville de Thionville, propose cette semaine une étonnante quiche lorraine en forme de cœur. De quoi prendre des forces avant la course La Thionvilloise, réservée aux femmes. Photos Julio PELAEZ.


L’association Les Dames de Cœur organise, le dimanche 15 juin, la 2e édition de La Thionvilloise, marche-course 100 % féminine au profit des femmes victimes du cancer du sein.

L’an passé, 2 500 participantes étaient au rendez-vous et 36 000 euros d’inscriptions et de dons ont ainsi été reversés à la recherche et dans des actions concrètes pour les malades du Nord-Mosellan.

Pour cette épreuve, il n’y a ni chronométrage, ni distance imposée, ni classement. Les participantes seront vêtues d’un tee-shirt rose (inclus dans le prix de l’inscription : 12 €, gratuit pour les moins de 12 ans) de façon à former un ruban rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein. Elles pourront courir ou marcher sur une distance minimale de 2,5 km.

Opération de solidarité, la Thionvilloise est aussi l’occasion d’un grand moment festif avec de nombreuses animations (musique, chants, danses, démonstrations, concours de belote en équipe pour les messieurs,…) ainsi qu’un barbecue géant pour les participantes et leur famille.

L’inscription reste possible jusqu’au jour de la manifestation à la salle Jean Burger de Thionville.

Rendez-vous devant le théâtre de Thionville dès 9h pour un échauffement collectif avant le départ prévu aux environs de 10h15.

Inscriptions et renseignements : www.lesdamesdecoeur.fr


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 17 juin 2014, 21:40

Le Républicain Lorrain du 07/06/2014 - Par F.T. - Photo Julio PELAEZ

Marche-course "la thionvilloise" - Les commerçants y mettent du cœur

    Image


Le charcutier-traiteur Nosal, en centre-ville de Thionville, propose cette semaine une étonnante quiche lorraine en forme de cœur. De quoi prendre des forces avant la course La Thionvilloise, réservée aux femmes. Photos Julio PELAEZ.


Les commerçants thionvillois entrent dans la course ! À leur façon, en proposant notamment des mets spéciaux, ils s’associent à La Thionvilloise organisée dimanche 15 juin en centre-ville par l’association Les Dames de cœur.

Les commerçants thionvillois sont eux aussi dans les starting-blocks. Car ils participeront, à leur façon et à leur rythme, à La Thionvilloise dimanche 15 juin, cette marche-course organisée par Les Dames de cœur mobilisées dans la lutte contre le cancer du sein.

Certains membres de l’association des commerçants (Apecet), des femmes forcément, s’engagent à enfiler le maillot et à chausser les baskets. D’autres boutiques décoreront spécialement leur vitrine avec l’aide des Dames de cœur. Enfin, une poignée de commerces de bouche mettent carrément la main à la pâte, bien en amont du départ.

Sollicités par l’association organisatrice, ils proposent cette semaine un assortiment de mets sucrés et salés en forme de cœur. Entres autres exemples, la pâtisserie Fischer imagine des brioches, saupoudrées de sucre glace. Le charcutier-traiteur Nosal innove avec une quiche lorraine toute particulière. L’épicerie Fine-S vend d’adorables petits financiers à la framboise.

Le jour de la course, l’enseigne gourmande organisera un brunch sous la forme de bar à salades, sur réservation. Elle distribuera également du thé glacé aux participantes de la manifestation, à la baie sauvage et aux vertus antioxydantes.

Tous ont pignon sur le parcours de la course, sur le plateau piétonnier, et la plupart seront ouverts le jour J. Y compris le café de la Moselle qui promet d’ajouter à sa carte, ces jours-ci, un cocktail sans alcool, onctueux et teinté de rose bien sûr.

« Les commerçants feront un don à l’association Les Dames de cœur », précise Carole Thil, vice-présidente de l’Apecet.

Outre les collectes réalisées aux comptoirs des vitrines thionvilloises mobilisées, certains commerçants affichent aussi la part qu’ils reverseront sur les produits créés et vendus dans le cadre de l’événement. « Sur chaque quiche, 10 % seront attribués aux Dames de cœur », promet Jean Nosal, patron de la charcuterie éponyme.

Bref, les commerçants y mettent du cœur. « On est tous touchés par cette maladie », souligne la gérante de l’épicerie Sylvia Cristina, comme la plupart des membres de l’Apecet impliqués dans l’opération. Cette semaine, soyons sports et surtout solidaires : voyons la vie (commerciale) en rose.

Une partie des ventes sera reversée à la lutte contre le cancer

F. T.



2 573

La mobilisation est optimale. Mercredi, elles étaient déjà 2 573 femmes inscrites à la Thionvilloise, événement organisé par Les Dames de cœur et programmé le 15 juin à Thionville. La première édition avait rassemblé 2 400 participantes. Le record est donc battu. Les inscriptions par internet et par courrier sont ouvertes jusqu’au 9 juin. Il sera toutefois possible de se manifester le jour J, l’attribution des t-shirts (à retirer la veille à côté du théâtre) se faisant en fonction des stocks restants.

La marche-course est 100 % féminine mais les messieurs peuvent s’y associer, en prêtant main-forte ou en participant à un concours de belote par équipe organisé en parallèle.

Dimanche 15 juin, dès 9h tout commencera avec échauffement collectif et zumba avant le départ programmé à 10 h.

Musique, danses, démonstrations et animations diverses sont prévues sur le parvis du théâtre et tout au long du parcours en centre-ville.

La manifestation se terminera par un barbecue géant.

Renseignements : www.lesdame-decoeur.com


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 17 juin 2014, 21:55

La Semaine du 12/06/2014

Thionville, the place to be ! Selon l’hebdomadaire “La Semaine” qui consacre un article à l’événement

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 18 juin 2014, 21:46

Le Républicain Lorrain du 13/06/2014 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo : Julio PELAEZ

Dames de cœur : un précieux allié

    Image

Annick a découvert en février 2013 qu’elle avait un cancer du sein. Les Dames de cœur l’ont épaulée. Photo Julio PELAEZ


Ce dimanche, les Dames de cœur organiseront leur deuxième Thionvilloise , une marche-course, qui réunira 3 000 participantes, en vue de soutenir toutes celles qui souffrent d’un cancer du sein, d’aider la recherche et aussi de sensibiliser les femmes en général.

Annick Kedzia fait partie de l’association. Il y a plus d’un an, sa vie a basculé, elle a appris qu’elle était malade. Grâce aux Dames de cœur, elle est parvenue à se reconstruire. Elle nous en dit plus sur son combat.



« Quand on nous l’annonce on pense à la mort »

    Image

Plus d’un an après avoir découvert son cancer du sein, Annick rayonne même si elle sait que son combat contre la maladie n’est pas fini. Photo Julio PELAEZ.


A 56 ans, Annick Kedzia a appris qu’elle avait un cancer du sein. C’était le 11 février 2013. Aujourd’hui en rémission, elle se bat auprès des Dames de cœur pour sensibiliser les femmes à cette maladie.

Mon père est mort d’un cancer foudroyant à 56 ans. Au même âge, j’ai découvert que j’avais un cancer du sein. Le ciel me tombait sur la tête. » Seize mois après cette annonce bouleversante, Annick Kedzia a retrouvé le sourire, mais le chemin vers la guérison a été semé d’embûches, de coups de mou, de larmes, même si elle avoue avoir toujours positivé et surtout ne s’être jamais lamentée. « Je suis passée par de la chimio et de la radiothérapie. J’ai perdu mes cheveux et j’ai pris énormément de poids. Se voir dans le miroir c’est ce qu’il y a de pire. Dans ma tête j’étais forte mais mon corps souffrait horriblement. » Elle se souvient de tous les appels de soutien qu’elle a reçus. « J’avais l’impression que quelqu’un était mort… Pour moi dans le cancer, il y a trois phases : l’avant, le pendant et l’après. » Et de reconnaître : « J’aurais dû faire un dépistage, mais à l’époque j’avais d’autres soucis et je sortais à peine d’une opération de la hanche. On se dit toujours que le cancer ça n’arrive qu’aux autres jusqu’au jour où ça vous tombe dessus. Et là c’est la claque. Seuls ceux qui sont passés par là, qui ont eu un cancer, peuvent comprendre ce que j’ai enduré. » L’hiver dernier, le moral en berne, le corps douloureux, Annick a craqué. Perdue, c’est à ce moment-là qu’elle a su saisir la main qui lui était tendue par l’association Les Dames de cœur. « Sans elles je n’aurais pas tenu. Moi je vis seule, j’ai des amis, mais chez moi j’étais livrée à moi-même avec comme unique compagnon la maladie. Heureusement, les médecins m’ont épaulée, mon employeur m’a soutenue et j’ai participé à des groupes de paroles. Ça m’a fait beaucoup de bien. J’ai commencé à remonter la pente. »

Trouver un soutien

Aujourd’hui l’épreuve est derrière elle. « Mes cheveux ont repoussé et j’ai repris mon travail à mi-temps. Mais je sais que rien n’est gagné. » L’épée de Damoclès peut la frapper à tout moment. « Alors je vis au jour le jour et surtout je ne me pollue plus la vie. Je vais vendre mon appartement, voyager. Plus rien ne pourra me toucher. Le plus important dans la reconstruction c’est l’après- cancer. » La douleur est toujours là et la moindre blessure la fait paniquer. « J’ai du mal à manger, certains aliments m’écœurent, j’ai des nausées… on appelle ça le blues du cancer. Il faut du temps pour se reconstruire. »

Dimanche, elle sera au départ de la Thionvilloise à 10h. « Cette course a été pensée pour aider des femmes comme moi et les autres à prendre conscience de l’importance du dépistage. Aujourd’hui je me bats pour l’après-cancer et j’invite toutes les femmes à rejoindre l’association qui m’a énormément aidée. Les Dames de cœur sont formidables. »

La Thionvilloise ce dimanche à 9h à côté du théâtre. Départ de la course à 10h. Retrait des tee-shirts samedi dès 9h.

Site : www.lesdamesdecoeur.com

Sabrina FROHNHOFER


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 20 juin 2014, 20:11

Le Républicain Lorrain du 13/06/2014 - Photo Armand FLOHR

Thionvilloise : 3 000 femmes au départ

    Image


La première Thionvilloise avait attiré en 2013 plus de 2 000 femmes. Dimanche on rechausse les baskets. Photo archives RL/Armand FLOHR


Dimanche, les Dames de cœur donneront le départ de la 2e marche-course la Thionvilloise, événement organisé pour sensibiliser, parler du cancer du sein et récolter des fonds.

L’année dernière, elles étaient 2 400, sportives ou non, à s’élancer. Cette fois, elles seront 3 000, l’événement étant réservé aux femmes.

Toutes ont rendez-vous dès 9h à côté du théâtre de Thionville pour un échauffement avant le top départ donné à 10h. Des animations sont prévues tout au long de la matinée ainsi qu’un barbecue géant.

Les inscriptions sont prises jusqu’à demain.


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 21 juin 2014, 15:27

Le Républicain Lorrain du 15/06/2014 - Photo RL

Aujourd’hui : course 100 % femmes - Départ à 10 h de La Thionvilloise

    Image


Plus de 2500 participantes sont annoncées. Il y aura de l’animation dans Thionville. Photo RL.


Les participantes inscrites à la deuxième édition de La Thionvilloise, course contre le cancer du sein qui a lieu ce matin au centre de Thionville, ont récupéré leur tee-shirt rose hier au gymnase Jean-Burger. L’épreuve et ses animations sont promises à un nouveau grand succès populaire. Il ne reste plus qu’à se mettre en piste !


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 24 juin 2014, 17:38

Le Républicain Lorrain du 16/06/2014 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo Armand FLOHR

4500 personnes à la thionvilloise

    Image

A 10h15, elles étaient des milliers à prendre le départ de la 2 e Thionvilloise, une marche-course de 2,2 km. Photo Armand FLOHR.


Les organisateurs espéraient réunir 3 000 participants, ils étaient près de 4 500, femmes, enfants et hommes déguisés – la course étant 100 % féminine – sur la ligne de départ de la Thionvilloise.

L’événement, deuxième du nom, a été mis sur pied par l’association les Dames de cœur qui se mobilise depuis deux ans contre le cancer du sein. En 2013, ce sont 36 000 € qui avaient été reversés au CHR, à la Ligue contre le cancer et à l’Institut de cancérologie.
Hier matin, c’est une vague rose qui a déferlé sur la ville. Un succès.



Par tous les seins !

    Pour visualiser la page que consacre le Républicain Lorrain à l'évènement en pdf :cliquez ici !

Elles sont venues, elles étaient toutes là, hier matin à Thionville

Elles sont venues, elles étaient toutes là, hier matin à Thionville. Dès 8 h 30, la ville s’est teintée de rose. À la mairie d’abord, où les soixante-dix femmes de l’équipe ville se sont rassemblées avant de rejoindre leurs semblables sur le parvis du théâtre.

Très vite, elles ont afflué par dizaines. Et à 9 h, la place était rose de monde. Dans le gymnase, on s’empressait de s’inscrire et de retirer son tee-shirt. « On en avait prévu mille de plus que l’an dernier , souligne Anne Bello des Dames de cœur, on est en rupture de stock. » Mais les participantes de la Thionvilloise, course contre le cancer du sein, avaient pensé à tout : casquettes, chapeaux, baskets, foulards… Toutes avaient opté pour la couleur tendance du jour : le rose.

L’échauffement aux rythmes de la zumba a permis à toutes de se mettre en jambes avant de s’élancer sur le parcours de 2, 2 km. Sur la ligne de départ, elles étaient près de 4 500, contre 2 400 l’an dernier. Des femmes jusqu’à 94 ans, même enceintes, des bébés dans les poussettes, des enfants, mais aussi des hommes déguisés pour l’occasion, comme les membres de l’association Bel’forme qui ont tenu à soutenir l’action. On est venu entre copines comme Françoise, d’Entrange, qui n’a pas hésité malgré son handicap, postée dans un fauteuil roulant, à être de la partie. Il y avait aussi Nicole de Yutz, là « pour le bonheur et la bonne cause, car nul n’est à l’abri. C’est incroyable aujourd’hui, on sait aller sur la Lune mais on ne parvient pas à soigner sur Terre ! Ma fille de 33 ans a eu un cancer, alors oui je me sens concernée ». On est venu parfois de loin, même de très loin : de Metz, Nancy, « de Rouen, de l’Île de la Réunion », se réjouit Anne Bello. La cause défendue par les Dames de cœur fédère. « On connaît tous quelqu’un qui est malade, qui a eu un cancer ou qui se bat contre une maladie , assure Laurence de Metz. C’est rare qu’un événement rassemble autant de monde… »

Du côté de l’organisation, tout avait été anticipé depuis de longues semaines et la présidente, Nadine Wolf, a tenu à remercier son équipe qui a su rallier les troupes, communiquer et transmettre le message.

Sur le parvis du théâtre, des associations comme Cœur et santé, des sapeurs-pompiers s’étaient donné le mot. En ville même chose. Animations musicales avec l’orchestre du conservatoire, capoeira, danses indiennes, country, danse africaine… Tous se sont mobilisés pour apporter leur contribution. Même quelques commerçants ont ouvert leur boutique.
Hier, vers 12h, autour du barbecue géant, on échangeait sur la matinée et on se donnait rendez-vous pour la 3e Thionvilloise, « une édition qui devra être repensée , invite Anne Grommerch, tant elle draine du monde. J’aimerais que le parcours soit allongé, qu’il y est plusieurs lieux de départ et qu’on organise le rassemblement sur la place de la Liberté. » À l’heure de remballer les stands et de retirer les baskets, les Dames de cœur avaient encore du mal à y croire. Malgré la fatigue de la journée, elles ont déjà plein d’idées pour développer leurs actions. « Il y a la Thionvilloise bien sûr mais aussi des groupes de paroles, de la marche nordique, on aimerait proposer de l’escrime par exemple… », avance Nadine Wolf.
À n’en pas douter, la jeune association qui fêtera bientôt ses deux ans, va encore faire parler d’elle. Son fan club est déjà séduit. Alors en juin 2015, serez-vous plus de 5 000 sur la ligne de départ ?

Sabrina FROHNHOFER



36 000

Soit en euros la somme récoltée l’an dernier grâce à la Thionvilloise. L’argent a été reversé à la Ligue contre le cancer, le CHR Metz-Thionville et l’Institut de cancérologie.
Le succès de la deuxième édition permettra de grossir l’enveloppe et d’aider la recherche mais aussi les femmes atteintes d’un cancer du sein pour qu’elles vivent la maladie plus sereinement.


Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 29 juin 2014, 19:19

La remise des chèques de la part des commerçants de THIONVILLE

Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 29 juil. 2014, 19:49

Le "MERCI" des Dames de Coeur

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1353
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 03 août 2014, 19:25

Le Dames de Coeur dans Thionville Infos Eté 2014

    Image

    Image

    Image


Retourner vers « Les Dames de Coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité