La Vogalonga

Une course-marche 100% féminine à Thionville au profit de la lutte contre le cancer du sein
Bubu
Site Admin
Messages : 1022
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

La Vogalonga

Messagepar Bubu » 15 nov. 2016, 16:54

Le Républicain Lorrain du 06/11/2016 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo Armand FLOHR

Thionville : la Vogalonga le nouveau défi des Dames de cœur

    Image

Malgré la pluie, elles étaient toutes sur le pont, ou plutôt sur leur dragon boat. Hier, les Dames de cœur ont débuté l’entraînement en vue d’être parées pour le 4 juin, date de la prochaine Vogalonga, un marathon à la rame. Photo Armand FLOHR. Malgré la pluie, elles étaient toutes sur le pont, ou plutôt sur leur dragon boat. Samedi, les Dames de cœur ont débuté l’entraînement en vue d’être parées pour le 4 juin, date de la prochaine Vogalonga, un marathon à la rame. Photo Armand FLOHR.


C’est un temps à ne pas mettre le nez dehors, encore moi à grimper dans un bateau et à pagayer une heure durant. Et pourtant… Samedi, dès 9h30, les Dames de cœur ont défié les éléments, ramant sur la Moselle. « Une mise en jambe », sourit Sabrina. « On n’a même pas mal », renchérit Annick. Pourtant elles viennent d’achever 5km à la force des bras. Elles sont trempées mais gardent le sourire à l’arrivée. « On est super motivé et ce sera ainsi chaque samedi jusqu’en juin », affirme Nadine Wolf, la présidente de l’association, qui admet avoir eu une idée un peu folle en inscrivant les Dames de cœur à la Vogalonga. « C’est un événement qui a lieu en Italie et qui rassemble plus de 2 000 bateaux. Nous serons sur la ligne de départ à bord de notre Dragon boat et nous parcourrons 32 km. » L’idée lui a été soufflée il y a trois ans par un médecin. Nadine s’est renseignée et s’est rapprochée du club de kayak l’an dernier et récemment du Motonautique club de Thionville. « Le bateau nous le louons à Metz. Ce sont les membres du club motonautique qui l’ont remis en état. Jacky a accepté d’être notre barreur. » Pour ce premier entraînement thionvillois, elles étaient plus d’une vingtaine. « C’est la preuve qu’elles en veulent malgré la pluie. C’est un beau défi. C’est prouvé que l’entraînement réduit le fatigue et aide à lutter contre la récidive. Le sport c’est la bête noire du cancer. » Christelle, Mireille, Valérie, Cathy et les autres sont prêtes à se lancer dans l’aventure. « Ce n’est pas une compétition mais bien du sport santé », rappelle Nadine Wolf.

Un élan de solidarité souffle sur ce défi. « C’est une discipline qu’on ne connaissait pas , avoue Christian Schiltz, président du club motonautique, on est ravi de vous accompagner dans ce projet. » Même enthousiasme éprouvé par Nathalie Russo, médecin urgentiste. « Je trouve génial ce que vous faites, je vous admire vraiment. Je serai avec vous pour assurer un suivi médical à Venise. »

Entraînement hebdomadaire

Quarante places sont déjà réservées au camping à Venise. Maintenant, elles ne peuvent plus reculer, elles se retrouveront chaque samedi pour ramer. « Toutes les activités proposées par l’association nous permettent d’avancer , estime Michèle. Avec le groupe, la maladie prend un autre visage, elle devient motivation. Elle nous permet de nous dépasser. » Se dépasser, relever des défis et vivre tels sont les objectifs des Dames de cœur qui prouvent une fois encore que rien n’est impossible. Toutes sont prêtes à gravir des montagnes. Le cancer du sein ne gagnera pas, elles en sont convaincues.

Sabrina FROHNHOFER


Retourner vers « Les Dames de Coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité