Psychothérapie et cancer

Une course-marche 100% féminine à Thionville au profit de la lutte contre le cancer du sein
Bubu
Site Admin
Messages : 1058
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Psychothérapie et cancer

Messagepar Bubu » 04 mars 2017, 10:38

Le Républicain Lorrain du 03/03/2017 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo DR

Conférence le 7 mars à Thionville : la psychothérapie et le cancer

    Image

Le professeur Cyril Tarquinio animera la conférence à la demande Des Dames de cœur. Photo DR


Les dames de cœur proposent une conférence le 7 mars à Thionville. Le professeur Tarquinio parlera des bienfaits de la psychothérapie.

La conférence que vous animerez le 7 mars au Casino de Thionville s’intitule La psychothérapie a-t-elle une place dans la prise en charge du cancer ? Qu’est ce que la psychothérapie ?

Cyril Tarquinio : « Vaste question pour laquelle les professionnels et les théoriciens se déchirent ! On peut considérer qu’une psychothérapie est un dispositif qui permet la rencontre entre deux personnes. D’une part, un patient en souffrance ou qui souhaite améliorer sa qualité de vie. D’autre part un professionnel reconnu pour ses compétences, connaissances et son intégrité psychique. Ce dernier se positionne toujours vis-à-vis du patient avec une intention thérapeutique, c’est-à-dire une volonté de le soigner. La littérature laisse entrevoir qu’il existerait 450 formes de psychothérapies dans le monde. En France, une trentaine est réellement en cours dont la psychanalyse, l’hypnose, l’EMDR, les thérapies de la pleine conscience ».

Que peut-elle apporter aux malades ?

« En ce qui concerne le cancer comme d’autres pathologies chroniques, la psychothérapie ne peut à elle seule apporter une réponse à toutes les souffrances. Mais elle peut aider le patient à opérer cette transition existentielle à laquelle personne n’est préparé : songer à sa propre mort. Même si médicalement cancer et mort sont à dissocier, dans notre imaginaire, les deux sont intimement liés. Cette perspective nous fait vaciller et nous fragilise. L’annonce du cancer peut être un choc. Vont alors apparaître des cortèges de manifestations dépressives, anxieuses ou traumatiques. Ces troubles réactionnels peuvent soit être le fait spécifique de la survenue de la maladie, soit réactiver des événements ou souffrances antérieures. Sans doute que la maladie ne fait que nous révéler à nous-mêmes ce que nous sommes vraiment. La psychothérapie peut aider à résorber ces symptômes et permettre un accompagnement au jour le jour des patients dans leur combat pour la vie ».

Les Dames de cœur se mobilisent contre le cancer du sein. La psychothérapie a-t-elle fait ses preuves pour ce type de pathologie ?

« Oui, il existe de nombreuses recherches qui ont montré l’efficacité de la psychothérapie dans la prise en charge des troubles réactionnels chez les malades du cancer. Aujourd’hui, la recherche apporte des résultats convaincants. Mais il ne faut pas se tromper et c’est le chercheur qui parle. Ce que la recherche montre dans les études ce sont des résultats obtenus une fois que les scientifiques ont pris soin de tout contrôler pour ne mesurer que ce qui relève de l’effet de la psychothérapie évaluée. Les cabinets de psychothérapeutes c’est différent et je dirais plus compliqué. Mais ce que l’on peut dire aujourd’hui c’est que les psys sont mieux formés, plus ouverts, plus engagés au côté de leurs patients et les résultats meilleurs et l’avenir est porteur d’espoir. »

Vous êtes à la tête du centre Pierre-Janet de Metz. Quelle est la particularité de ce lieu ?

« C’est un pôle de consultations, de recherches et de formations. J’ai créé le centre Pierre-Janet pour me situer à l’interface de la recherche et pratique clinique pour qu’un dialogue puisse exister entre le métier de psychothérapeute et la démarche scientifique. Les deux sont nécessaires. Je l’ai créé pour faire évoluer la discipline et apporter des réponses encore plus concrètes à des troubles nouveaux (impact de la maladie chronique, stress au travail, burn out). On souhaite y promouvoir une idée nouvelle de la psychothérapie mais aussi de la place de l’homme dans la société. »

Conférence le 7 mars à 20 h au Casino de Thionville. Entrée libre mais réservation conseillée au 06 02 36 38 21. « La psychanalyse doit faire partie du parcours de soins des malades et des familles »

Propos recueillis par Sabrina FROHNHOFER


Retourner vers « Les Dames de Coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité