La Thionvilloise 2017

Une course-marche 100% féminine à Thionville au profit de la lutte contre le cancer du sein
Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 25 avr. 2017, 18:31

Le Républicain Lorrain du 20/04/2017 - Photos Philippe NEU - Armand FLOHR

Inscriptions ouvertes - L’appel des Dames de Cœur de Thionville

    Image

En 2016, ce sont 6 500 personnes qui ont participé à La Thionvilloise. Photo Philippe NEU


    Image

Combien seront-ils au départ de la 5 e Thionvilloise le 18 juin ? Photo Armand FLOHR


C’est parti ! La 5e édition de la Thionvilloise, la marche-course contre le cancer du sein, organisée par les Dames de cœur, aura lieu le 18 juin, à 10h.
Les Dames de cœur lancent un appel aux participants : les inscriptions sont à présent ouvertes. « Pour nous le chiffre 5 est symbolique car c’est comme les cinq doigts de la main mais aussi la preuve qu’on a réussi à tenir et à fédérer des personnes autour de nos actions », précise Anne Bello, membre de l’association.

À noter que cette année, la formule change avec en plus de la marche de 2 km, un parcours pour les plus sportifs le long des berges de Moselle entre 5 et 9, 5 km sera à parcourir en courant ou en marchant.

Le tarif reste inchangé : comptez 12 € pour les plus de 12 ans. « On espère attirer autant de monde qu’en 2016, à savoir 6 500 participants, hommes et femmes. »

Inscriptions jusqu’au 5 juin sur : http://www.lesdamesdecoeur.fr


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 04 mai 2017, 09:49

Le Républicain Lorrain du 23/04/2017 - Photos Philippe NEU

Inscriptions ouvertes - Bientôt la Florangeoise

    Image

Les élus sont prêts pour courir contre le cancer. Photo Philippe NEU


Les inscriptions sont ouvertes pour la Florangeoise, marche course contre le cancer du sein, qui aura lieu dimanche 14 mai à 9 h. Les organisateurs de l’épreuve, la Ville de Florange et l’association Pink Ladies 57 proposent deux parcours de 3,5 km et 5 km, autour de l’étang Schiltz.

Des animations sont prévues dès 9 h avec échauffement et danse avec Freeness , Sarina et les Reines des Sables, Feti’a Polynesia, Johnny Zumba, etc. Sur place, atelier bien-être (réflexologie plantaire, massage amma assis), et des stands : information-recrutement des sapeurs-pompiers, santé avec le collège Louis-Pasteur et l’Espace jeunes de la Moisson, etc.

La course est ouverte à tous les publics, femmes et hommes. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans (7 € pour le tee-shirt).

Les bénéfices seront reversés à l’association thionvilloise Les Dames de cœur, pour la lutte contre le cancer du sein.

Inscriptions : 10 € (avec tee-shirt), en ligne sur le site de la Ville. Retrait des tee-shirts le 12 mai à partir de 17 h et le 13 mai à partir de 9 h au Cosec Oury-sud, rue des Passeurs à Florange). Il sera également possible de s’inscrire sur place.

Inscriptions : http://www.florange.fr/laflorangeoise


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 25 mai 2017, 17:13

Le Républicain Lorrain du 11/05/2017 - Par François PRADAYROL - Photos Archives/Christophe ORIVEL

Cancer du sein : la Florangeoise passe la 3e

    Image

La Florangeoise est ouverte à tous : femmes, hommes, enfants. Et il n’y a aucun esprit de compétition, seule la bonne humeur compte. Photo Archives/Christophe ORIVEL


Dans les courses conviviales qui s’inscrivent dans la lutte contre le cancer du sein, la Florangeoise tient son rang, entre la Messine et la Thionvilloise. Pour la 3e édition, la présidente de Pink ladies 57, organisatrice, fait le point.

Représentez-nous l’association Pink ladies 57, organisatrice de l’événement ?

Audrey WATRIN, présidente : « J’ai créé Pink ladies 57 il y a un peu plus d’un an. L’objectif est d’organiser des événements sportifs à caractère caritatif. Au-delà de la Florangeoise, dont les bénéfices sont reversés aux Dames de cœur de Thionville (lutte contre le cancer du sein), nous avons fait un tournoi de futsal au mois de septembre, au profit de l’association Docteur sourire (clowns qui vont égayer le quotidien des enfants dans les hôpitaux). »

L’événement de dimanche est organisé en même temps que la Fameckoise, c’est un peu dommage non ?

« C’est la Fameckoise qui a calé sa course sur nous. De notre côté, nous avons bloqué la date depuis un an, nous nous intercalons toujours entre la Messine et la Thionvilloise. » [De leur côté, les organisateurs de la Fameckoise précisent que la date de la Florangeoise n’était pas inscrite au planning des courses, et que, par conséquent, personne n’était au courant.NDLR ]

Quel est l’esprit de la Florangeoise, qui fêtera sa troisième édition dimanche ?

« Il s’agit d’une course conviviale, ouverte à tout le monde : les femmes, les hommes, les enfants. Il n’y a aucun chrono, ni de podium. Le parcours est de 3,5 km pour les marcheurs (départ 10 h 25) et de 5 km pour les coureurs (départ 10 h 15).
Et bien évidemment, au-delà de l’aspect convivial, festif et sportif, le but est de sensibiliser les gens au cancer du sein. »

Vous vous attendez à quoi sur le plan de la participation ?

« La première année nous espérions 300 et nous étions finalement 700. L’an passé, nous étions 1 000 et nous pensons atteindre sensiblement le même nombre de personnes cette année. »

Quelles animations avez-vous prévu ?

« Elles commenceront dès 9 h. Ema Colaneri et Mirana viendront chanter. Le club Freeness de Yutz s’occupera d’animer l’échauffement. Les Reines des sables et Feti’a Polynesia proposeront des démonstrations de danse.
Il sera également possible de découvrir la réflexologie plantaire. Et enfin, un stand petit déjeuner, de la restauration chaude et froide, seront à la disposition du public. »

Propos recueillis par François PRADAYROL


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 27 mai 2017, 15:34

Le Républicain Lorrain du 15/05/2017 - Par François PRADAYROL - Photos Photo Philippe NEU

Florange : des rayons de soleil contre la maladie

    Image

L’échauffement collectif reste un moment phare de l’événement. Si en plus la sono envoie du Enrique Iglesias, comment résister ? Photos Philippe NEU


    Image

Des hommes, des femmes, des enfants : toutes les générations ont participé !


    Image

Le chanteur Mirana est monté sur scène pour faire monter la température


Des sourires, de la bonne humeur, de l’ambiance et un peu de sueur : tous les ingrédients étaient réunis, hier, pour la réussite de la 3e édition de la Florangeoise. Et contre la maladie, c’est déjà beaucoup.

Quelques nuages menacent, deux ou trois gouttes tombent, mais c’est finalement le soleil qui perce ce dimanche matin, pour le départ de cette troisième Florangeoise et pour le plus grand plaisir des 1 050 participants. Mais revenons quelques minutes en arrière, au moment de l’inévitable échauffement, animé cette année par le club Freeness de Yutz. Tout le monde est réuni, toutes les générations, des femmes, des hommes, des enfants. Un peu d’Enrique Iglesias remixé, un peu de Grease pour les nostalgiques de Travolta, une chorégraphie collective, et c’est gagné : les gamines, les mamans et les mamies sont au même rythme cardiaque, prêtes à s’élancer. Même sous les stands de restauration, ça bouge son corps !

« Bien que les hommes puissent être de la partie »

À l’arrivée, Sabrina, 22 ans, joggeuse occasionnelle, est sereine, même pas essoufflée : « Le symbole est important pour moi. Et cette année, j’ai décidé de les faire toutes : la Messine, la Florangeoise et la Thionvilloise, en pensant fort à ma grand-mère, décédée l’année dernière. » À quelques pas, Jean-Luc, bientôt 54 ans, récupère, une binouse à la main : « Ma femme a couru les trois éditions. Elle a réussi à me convaincre de participer cette année. C’est bien que les hommes puissent être de la partie. Bon, c’est qu’un peu plus de 4 km mais je suis fatigué. Je ne fais plus trop de sport, ça va peut-être me pousser à m’y remettre. Surtout que je commence à me choper des petits nichons là, je suis pas prêt. » La Florangeoise, c’est aussi des instants de confession.

Et pour dire à quel point tout le monde se joint à cette fête contre le cancer du sein, les professeurs d’EPS du collège Louis Pasteur de Florange ont ramené une soixantaine d’élèves, dans le cadre du dispositif école ouverte : « On les fait courir en binôme, une adulte/un élève. C’est une bonne occasion de renforcer les liens entre les familles et le collège » , explique Bernard Veynand, de l’équipe enseignante. Toutes les bonnes causes mènent à la Florangeoise.

La course et la marche sont terminées. Des danseuses polynésiennes apaisent les esprits et rafraîchissent les yeux après l’effort. Autour, des sourires, de la bonne humeur, de la joie. La maladie est au sol, groggy, KO technique. Jusqu’au prochain combat…

François PRADAYROL - francois.pradayrol@republicain-lorrain.fr

http://c.republicain-lorrain.fr/edition ... la-maladie


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 27 mai 2017, 15:40

Le Républicain Lorrain du 11/05/2017 - Photos Philippe NEU

Très populaire, la Florangeoise, courue ce dimanche pour manifester son soutien à la lutte contre le ...

    Image

Photo Philippe NEU


Très populaire, la Florangeoise, courue ce dimanche pour manifester son soutien à la lutte contre le cancer… Dans la course, des femmes, des hommes, des enfants et même des animaux, se sont retrouvés aux couleurs de la manifestation organisée dans un très bon état d’esprit. Sympa, le caniche vêtu de rose !


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 04 juin 2017, 15:40

Le Républicain Lorrain du 23/05/2017 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo Philippe NEU

Thionville : tous à la 5e Thionvilloise le 18 juin

    Image

En 2016, 6 500 personnes ont répondu présent à l’appel des Dames de cœur. L’association espère en attirer autant le 18 juin à Thionville. Photo Philippe NEU


Dans moins d’un mois, le top départ de la 5e Thionvilloise sera donné. Ce sont 6 500 participants qui y sont attendus. Les Dames de cœur comptent sur cette mobilisation pour poursuivre leurs actions auprès des malades.

Que de chemin parcouru pour les Dames de cœur depuis leur création en 2012. L’association thionvilloise a vu le jour pour aider et accompagner les personnes souffrant d’un cancer du sein. En vue de collecter des fonds pour financer des actions et soutenir la recherche, elle a imaginé la Thionvilloise, une marche qui la première année a rassemblé 2 400 femmes. Au fil des éditions, le public se ralliant à la cause de l’association s’est étoffé et des hommes ont également chaussé les baskets. La 5e marche-course est programmée le dimanche 18 juin et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. « Nous avons voulu casser la monotonie , dévoile Anne Bello. En plus du parcours de 2 km, un de 9, 5 km sera accessible. Les coureurs emprunteront les berges de la Moselle. » Autre nouveauté, l’événement organisé à l’origine contre le cancer du sein se veut désormais être le porte-parole du cancer en général. « Dans nos têtes ça a toujours été le cas mais on a tenu à ce que ce soit officiel », précise Nadine Wolf, la présidente.

La Thionvilloise, c’est effectivement le moment fort et fédérateur des Dames de cœur mais c’est surtout grâce à elle que l’association a pu développer des ateliers et proposer des activités sportives et culturelles aux malades.

278 000 € pour les malades et leur famille

« Tous les bénéfices servent concrètement aux malades et à leur famille , rappelle Anne Bello. En quatre éditions, nous avons collecté 278 000 €. » Pour mémoire, il y a de la marche nordique, du renforcement musculaire, de la sophrologie, du qi gong, des groupes de paroles mais aussi des ateliers d’expression et créativité. « On envisage de lancer une chorale et de faire de l’escrime dans le cadre du projet Riposte , dévoile Nadine Wolf. On diversifie pour répondre à un public large et on propose des séances à Thionville ainsi qu’à Guénange et Rombas. Il faut savoir que chaque activité à ses bienfaits. C’est prouvé, le sport est un allié face à la maladie et à la récidive du cancer. Il diminue la fatigue liée aux traitements. Ces séances favorisent aussi le lien social. » Bien sûr, les différentes propositions sont gratuites. « On ne demande qu’une cotisation de 15 € à notre association. »

Alors pour permettre à ces Dames de poursuivre leur combat et d’accompagner les malades, l’appel est lancé : « Nous avons besoin d’un maximum d’inscriptions car ce sont près de 40 000 € qui sont nécessaires pour maintenir ces activités. »

Vous avez jusqu’au 5 juin pour vous manifester. Les t-shirts seront à retirer le samedi 17 mai entre 9h et 16 au gymnase de Thionville. « A ce moment-là, les personnes intéressées pourront encore s’inscrire mais nous ne pourrons pas garantir la disponibilité des t-shirts », avertit Christel Loscul. Comptez 12 € la participation à ce rendez-vous populaire et festif auquel de nombreuses associations et des commerçants adhèrent. « C’est une belle sortie en famille en ce jour de fête des pères », invite Anne Bello.

5e Thionvilloise le dimanche 18 juin. Départ à 10h près de la place de la Liberté. Échauffement dès 9h30. Inscriptions et informations sur http://www.lesdamesdecoeur.fr

S. F.


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 01 juil. 2017, 18:20

Le Journal de Thionville - été 2017

La Thionvilloise puissance 5

    Image

C’est parti pour la 5ème édition de la Thionvilloise, le 18 juin prochain dans les rues de Thionville. La marche-course contre le cancer organisée par l’association Les Dames de Coeur battra au rythme cadencé des milliers de participant(e)s.

    Que de chemin parcouru pour les Dames de Coeur depuis 2013, date de la première édition de « La Thionvilloise ». L’événement a aujourd’hui une place de choix dans le calendrier des manifestations annuelles organisées à Thionville. En quatre années, les inscriptions et les dons ont permis de recueillir 276  000 euros, intégralement consacrés à la recherche médicale et à des actions concrètes mises en place par l’association thionvilloise. Les DDC accompagnent aujourd’hui sans distinction, toutes les victimes de cancers et leurs familles. Tout au long de l’année, de nombreuses activités sont organisées : des groupes de paroles, de l’accompagnement psychologique, des ateliers de sophrologie et d’expression, des marches, des séances de renforcement musculaire, des entraînements à bord d’un dragon boat (sorte de longue pirogue), ain-si que des ateliers expression artistique et florales. Dès 2013, la première action des Dames de Coeur a été d’aménager les salons de soins esthétiques à Bel-Air et Mercy et d’en faire des lieux de « cocooning » agréables et reposants. De confortables tables de massages ont été installées ainsi que des bacs à shampoing équipés de fauteuils. Des trousses contenant des soins non remboursés sont aussi offertes à toutes les femmes suivies pour un cancer au CHR de Metz-Thionville. Depuis lors également, grâce aux Dames de Coeur, les hôpitaux Bel Air de Thionville et de Hayange disposent d’un salon d’accueil, chaleureux et intimiste, où les malades et leurs familles peuvent se retrouver et se reposer. Dernière action exemplaire en date : le 4 juin der-nier, l’équipage des Dames de Cœur a relevé l’incroyable défi de la Vogalonga à Venise, un des plus grands événements nautiques au monde. Depuis octobre dernier, chaque samedi, dès l’aube et quelles qu’aient été les conditions climatiques, elles étaient une vingtaine de femmes en traitement ou en rémission à pagayer sur la Moselle à bord de leur dragon boat. Au fil de l’eau et du temps, le rythme s’est accéléré, l’endurance s’est renforcée, la coordination des mouvements s’est accrue sous les conseils de Jacky Renaud, membre du Kayak Club de Thionville et barreur de l’équipage. Initiatrice du projet (lequel bénéficie du soutien de la Ville de Thionville et du Conseil Départemental 57), Nadine Wolf, explique l’esprit et le sens de cette aventure : « des études montrent que pagayer permet de récupérer la mobilité du bras opéré, un renforcement musculaire et favorise le drainage lymphatique, réduisant ainsi le risque de récidive ». Au-delà, la présidente des Dames de Coeur souligne : « la valeur symbolique de cette aventure singulière : ramer ensemble contre le cancer, dépasser la maladie, participer à une aventure sportive collective dans laquelle chacun a sa place, valoriser le courage et changer le regard sur la maladie et surtout (re)trouver confiance en soi et estime de soi. En somme, avoir une qualité de vie malgré la maladie et les nombreux traitements ». La marche-course « La Thionvilloise » est à la source de l’action des Dames de Coeur. « Sans elle, sans la mobilisation populaire depuis cinq ans, rien de tout cela n’aurait été possible ! C’est dire s'il est important de nous soutenir afin que nous puissions mener à bien de nouveaux projets : mettre en place des cours d’escrime, monter une chorale… », soulignent les Dames de Coeur en lançant un appel à la mobilisation générale pour le 18 juin prochain !

Les nouveautés 2017 de la Thionvilloise

    La mise en place de nouveaux parcours :

      - Un parcours en mode promenade dans le cœur de ville.
      - Un parcours marche sportive et course qui conduira les participants jusqu’aux bords de la Moselle.
    Comme lors des précédentes éditions, de nombreuses animations (groupes musicaux, ateliers artistiques, scientifiques...) sont prévues. Tandis qu’un barbecue géant clôturera la manifestation.


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 08 juil. 2017, 17:22

Le Républicain Lorrain du 19/06/2017 - Par E.C. - Photos Philippe NEU

Thionvilloise : l’important c’est le roôôose !

    Image

Photo Philippe NEU


    Image

Pour eux, la Thionvilloise, c’est entre copains, en mode détente ! Photo Philippe NEU


    Image

Avant de prendre le départ, un petit échauffement était proposé. Bien vu. Photo Philippe NEU


    Image

Des sourires, de la bonne humeur, une pensée pour les autres : tout le sel de la manif’. Photo Philippe NEU


    Image

Sous le chapiteau d’honneur, les marraines de la course, de retour de Venise où elles ont participé à la Vogalonga Photo Philippe NEU


La fleur n’est pas près de faner. Bien au contraire, ses pétales n’ont jamais été autant colorés. Pour sa cinquième édition, la Thionvilloise a rassemblé plus de 6 000 participants, hier, à Thionville. De quoi afficher la mine des grands jours côté organisateurs, en ce jour où l’entraide, la solidarité envers les victimes de ce fléau du siècle qu’est le cancer priment avant tout.

« Nous ne parlons plus uniquement du cancer du sein mais de tous les cancers , rappelle la présidente des Dames de Cœur, Nadine Wolf. Laquelle insiste sur le fait que « nos actions se dirigent vers les malades bien sûr, mais aussi des aidants ».

Avant le départ de la course et de la marche, le noyau dur du comité n’a pas manqué de mettre sous les projecteurs les participantes de la Vogalonga , marraines de ce cinquième opus, des femmes malades ou en rémission qui, le 4 juin dernier, ont relevé un défi incroyable, celui de pagayer à la force des bras sur trente-trois kilomètres, dans la lagune de Venise.

Hier, c’est tout Thionville qui relevait le défi, déferlant dans les rues du centre-ville. Oui, les petits ruisseaux font les grandes rivières !

E. C.


Bubu
Site Admin
Messages : 964
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2017

Messagepar Bubu » 19 nov. 2017, 10:08

Le Républicain Lorrain du 16/11/2017 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo Armand FLOHR

Solidarité à Thionville : 100 000 € pour aider les malades grâce aux Dames de Cœur

    Image

Mardi au Val-Marie de Thionville, les Dames de cœur ont réuni leurs partenaires pour dévoiler les bénéfices de la Thionvilloise et évoquer différents dons et projets. Photo Armand FLOHR


Mardi, les Dames de cœur ont organisé une soirée bilan. Cette année, ce sont 100 000 € qui ont été collectés et qui serviront aux malades.

En juin dernier, la cinquième édition de la Thionvilloise, marche-course contre le cancer du sein, a réuni plus de 6 000 participants. En plus de cet événement, l’association les Dames de cœur peut compter sur ses partenaires comme les villes de Thionville, Yutz, Guénange ou Amnéville, des particuliers et des entreprises. Les associations ont également participé comme La Florangeoise et l’Héméra trail. Au final, ce sont 100 000 € qui ont pu être collectés au cours de l’année. Mardi, au Val-Marie à Thionville, la présidente Nadine Wolf a tenu à remercier l’ensemble des donateurs et son équipe qui s’investit depuis 2012 pour aider les personnes atteintes d’un cancer du sein. « Les clubs sportifs nous accompagnent lors de nos ateliers et actions comme l’Esty de Yutz, le kayak de Thionville et Yutz, le club motonautique, les clubs d’escrime de Thionville. Des initiatives sont portées par Une Rose un espoir , Adonara , ou Héméra trail avec sa Chenille rose. Nous tentons de faire toujours mieux mais cela représente un travail important. »

Des activités et des projets

Depuis sa création, l’association veut jouer la carte de la transparence, reversant l’intégralité des bénéfices aux structures qui œuvrent pour les malades. « On a décidé de fonctionner différemment cette année. On ne donnera pas de chèques ce soir. On versera de l’argent en fonction des projets qui nous seront présentés. » Les trousses de soins font partie des priorités et sont estimées à 25 000 €. Des séances d’art thérapie ont été mises en place à Hayange et pourront se développer à Thionville et Mercy. « L’institut de cancérologie de Lorraine souhaite créer une salle des familles par exemple. On a aussi besoin d’argent pour financer nos activités comme l’escrime, la marche nordique, le renforcement musculaire, la sophro-marche, la réflexologie. On a également un projet de tennis adapté sans oublier le Dragon boat et notre participation à la Vogalonga (32 km à la rame) à Venise. »

Autant dire que la Thionvilloise et toutes les actions servent concrètement et participent au mieux-être des femmes meurtries physiquement et psychologiquement par le cancer. La prochaine édition est d’ores et déjà programmée. Rendez-vous est donné le 17 juin à Thionville.

Sabrina FROHNHOFER



Retourner vers « Les Dames de Coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités