La Thionvilloise 2018

Une course-marche 100% féminine à Thionville au profit de la lutte contre le cancer du sein
Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 04 mars 2018, 12:50

Le Républicain Lorrain du 25/02/2018 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo Philippe NEU

La Thionvilloise des Dames de cœur, elle sert à quoi ?

    Image

Depuis 2013, Thionville se teinte de rose en juin à l’invitation des Dames de cœur. Photo Philippe NEU


La 6e édition de la Thionvilloise, une marche-course contre le cancer du sein aura lieu le 17 juin. Cet événement fédérateur permet de financer des actions et des projets grâce à la mobilisation des Dames de cœur.

La Thionvilloise, vous connaissez ? Créée en 2013 par l’association Les Dames de cœur, il s’agit d’une marche-course qui en 2017 a rassemblé 6 000 personnes. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les personnes sur le cancer en général et plus particulièrement celui du sein mais aussi de récupérer des fonds.

La précédente édition a permis de financer les actions de l’association qui propose aux femmes malades de pratiquer la sophrologie, la marche, le qi gong et depuis peu l’escrime. « Il y en a pour tous les goûts , détaille Nadine Wolf, la présidente des Dames de cœur. L’activité physique est conseillée lors du traitement, c’est un allié contre la récidive. » Actuellement ce sont cinquante patientes qui participent à une ou plusieurs activités. « À l’escrime, elles sont une dizaine. Nous leur proposons ces ateliers gratuitement. » Et il y a aussi la rame. À bord de leur dragon boat, les Dames de cœur participeront le 20 mai à leur deuxième Vogalonga à Venise, un challenge de taille contre la maladie qu’elles ont remporté haut la main en 2017 grâce à un entraînement intensif, par tous les temps.

100 000 € pour des actions concrètes

Grâce aux bénéfices de la Thionvilloise ainsi qu’aux dons des particuliers et aux différentes actions comme La chenille rose à Terville et la Florangeoise, ce sont 100 000 € qui ont été collectés en 2017. Cet argent a permis de développer l’art thérapie dans le service de soins palliatifs à Hayange et à Bel-Air à Thionville. « Nous continuons aussi d’acheter des trousses contenant des produits de soins qui sont offerts aux femmes qui ont un cancer , rappelle Catherine Zordan, membre de l’association. Nous dépensons plus de 20 000 € rien que pour cela. » Des coussins en forme de cœur ont également été créés et seront prochainement distribués aux patientes de Bel-Air. « Ils soulageront le bras du côté du sein opéré. » Par ailleurs 10 000 € seront versés à l’Institut de cancérologie de Lorraine pour l’aménagement d’une salle des familles et une partie des fonds servira à la recherche.

« Tout ce que nous percevons sert concrètement et on essaie que cela profite localement , poursuit Nadine Wolf. Et plutôt que de verser à tel ou tel établissement on a eu envie de répondre à des projets précis dans le but de savoir où allait l’argent et à quoi il servirait concrètement. Mais nous ne sommes pas fermées. Nous, ce qui nous interpelle ce sont les femmes souffrantes, leur famille et leur quotidien ».

Alors tous à la Thionvilloise le dimanche 17 juin. Les inscriptions seront ouvertes dans quelques semaines.

S. F.


Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 13 mai 2018, 09:19

Le Républicain Lorrain du 03/05/2018 - Photo RL

La Florangeoise, en route pour sa quatrième édition

    Image

Préinscriptions sur le site http://www.pinkladies57.fr ou au siège de l’association au complexe de Bétange les lundis, mercredis et vendredis de 18 h à 20 h et inscriptions le jour-même. 10 euros par personne. Photo RL


Déjà… Ce 20 mai ce sera déjà la 4e édition de la Florangeoise. Avec le même objectif : la lutte contre le cancer du sein. L’association Pinkladies57 donne rendez-vous ce jour-là à tous les Florangeoises et Florangeois dans le parc de la piscine pour une marche de 3,5 km ou une course de 5 km. Le parcours passera par l’avenue de Bretagne, par Epona , le carpodrome et l’étang Schiltz où se trouvera le point de ravitaillement. Le retour se fera par les Castors et l’avenue de Bretagne. La marche sera ouverte par les membres du club canin accompagnés de leur chien et un lancer de ballons par Pinkladies57.

Des animations en permanence

L’événement est soutenu par beaucoup d’associations dont la société de pêche La Rousse, le Jogging-club et le club de tennis, et mobilisera pas moins d’une centaine de bénévoles sur la journée. Car dès 9 h, sur le site du parc de la piscine seront proposées de multiples animations : une structure gonflable gratuite pour les enfants, des démonstrations de danses hip-hop par l’association Balatom et de danses polynésiennes et orientales, des baptêmes de motos et de trike proposés par l’association Les Cousins, des massages hamma assis et du fitness. Les pompiers de Florange tiendront également un stand. Côté musique, deux artistes Mirana et Effy (la marraine 2018) viendront chanter. Sans oublier la buvette ainsi qu’une restauration variée proposées par des professionnels.

Pour les Dames de cœur

Tous les bénéfices sont entièrement reversés aux Dames de coeur de Thionville. Ils sont destinés aux services d’oncologie de la région et servent aussi à développer des ateliers pour des femmes en cours de traitement ou en rémission. Les 6 500 € récoltés l’an dernier leur ont permis, entre autre, de proposer des ateliers floraux dans le service oncologie de Hayange en soins palliatifs. Elles ont pu également emmener à Venise des femmes en cours de traitement pour participer à la course Volalonga en dragon boat. Une participation qui devrait être reconduite cette année.



Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 19 mai 2018, 09:09

Le Républicain Lorrain du 09/05/2018 - Par Alexandre ROL - Photo Philippe NEU

3 bonnes raisons d’aller à la Florangeoise

    Image

Les participant(e)s revêtiront un t-shirt aux couleurs de la manifestation. L’inscription est fixée à 10 € (gratuite pour les moins de 10 ans). Les bénéfices iront aux Dames de Cœur de Thionville. Photo Archives Philippe NEU


La quatrième édition de la course la Florangeoise aura lieu le 20 mai. Si vous n’êtes pas encore totalement convaincu de chausser vos baskets pour l’événement, nous vous donnons trois bonnes raisons de le faire.

Lâcher son canapé pour se dégourdir les jambes

Bien sûr, le dimanche est, pour beaucoup d’entre nous, synonyme de décompression, de journée télé-canapé. Mais le mois de mai étant riche en jours fériés, vous pouvez faire une exception à la règle et enfiler votre combo survet-baskets pour vous mettre en piste. Si vous êtes d’un naturel sportif, rendez-vous à 10 h au parc de la piscine pour le départ de la course réservée aux coureurs, qui se tiendra sur 5 km. Si vous souhaitez rester quelques minutes de plus au lit et que courir ne vous enchante guère, vous pouvez vous contenter d’une marche de 3,5 km, dont le coup d’envoi sera donné au même endroit à 10 h 30. « L’échauffement sera assuré par une animatrice de club de sport Body Best de Serémange », précise Audrey Watrin, présidente de Pink Ladies 57 , l’association organisatrice de l’événement. « Tout le monde est convié. Il n’y a aucune distinction d’âge ni de sexe ».

Participer à de nombreuses animations

Après l’effort, le réconfort. La course vous aura certainement grignoté un peu d’énergie, même si elle n’est pas chronométrée et n’a pas de vocation compétitive. Pour se détendre, il y aura l’embarras du choix : de la musique avec les artistes Mirana et Effy (la marraine de cette édition), des animaux avec la présence du club canin de Florange, des structures pour enfants ou encore des activités de danse. « Des démonstrations de danses orientales et polynésiennes auront lieu, ainsi qu’une initiation au hip-hop », poursuit Audrey Watrin. À cela s’ajoutent des baptêmes de motos organisés par l’association Les Cousins. Bref, le choix est large !

Aider la lutte contre le cancer

Il est important de ne pas oublier l’objectif premier de la Florangeoise : combattre le cancer du sein, et même, plus globalement « les cancers qui impactent particulièrement les femmes. Mais chacun d’entre nous est concerné. On a tous eu un proche qui en a souffert ». Les bénéfices seront reversés à l’association Dames de Cœur de Thionville, qui les utilise pour améliorer les séjours dans les services d’oncologie du secteur et créer des d’ateliers à destination des personnes atteintes. L’an passé, 6 500 € avaient été récoltés. « Cela s’améliore d’année en année. On espère réunir entre 700 et 1 000 personnes pour cette édition ». À vos baskets !

Alexandre ROL


Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 22 mai 2018, 17:34

Le Républicain Lorrain du 14/05/2018 - Par Sabrina FROHNHOFER - Photo Archives Philippe NEU

La Thionvilloise, c’est le 17 juin

    Image

Depuis 2013, en juin, la ville se teinte de rose à l’appel des Dames de cœur. Femmes, hommes, enfants, tout le monde est invité à participer à la prochaine Thionvilloise le 17 juin. Photo Archives Philippe NEU


La Thionvilloise a été lancée en 2013 pour financer des actions au profit des malades du cancer du sein. La prochaine édition est programmée le 17 juin. Les Dames de cœur comptent sur vous.

Son monde s’est écroulé. Âgée d’à peine 34 ans, Alexandra a appris qu’elle avait un cancer du sein. Désemparée, elle a cherché une association pour se sentir épaulée. C’est ainsi qu’elle a entendu parler des Dames de cœur de Thionville. Depuis elle a participé à des marches, suivi des séances de sophrologie, de méditation et surtout elle a découvert l’escrime. « Toutes ces activités m’ont permis d’avancer et les rencontres m’ont aidée à me faire à l’idée, d’accepter la maladie. Être entouré et compris c’est essentiel lorsqu’on se bat contre un cancer. » Tout cela a pu être possible grâce à l’association Les Dames de cœur et à la marche-course La Thionvilloise, événement qui permet de collecter des fonds pour la recherche mais surtout de financer des actions artistiques et sportives adaptées aux femmes en traitement.

6 500 personnes espérées le 17 juin

La prochaine édition, la 6e , aura lieu le dimanche 17 juin à Thionville. « On espère faire aussi bien que l’an dernier en rassemblant plus de 6 000 participants, des femmes, des hommes, des enfants », invite Nadine Wolf, la présidente. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 5 juin. « On demande 12 €. Et c’est pour la bonne cause, rappelle Christel, vice-présidente. Sans cet apport, on ne pourrait plus financer les ateliers qui nécessitent 50 000 €, ni l’achat pour 30 000 € de trousses de soins. » Deux parcours attendent les inscrits : une marche de 4, 5 km, une course de 9, 8 km. « Les coureurs s’élanceront vers 10h, les marcheurs dix minutes après. Il y aura des animations et on a un partenariat avec les restaurateurs qui nous reverseront un pourcentage. » Les t-shirts, dont le logo a été imaginé par un jeune de 15 ans, seront à retirer le samedi 16 juin, de 9h à 16h au gymnase municipal. « On sera également présentes dans la galerie de Geric le 26 mai pour prendre des inscriptions, précise Nadine, mais aussi pour parler de nos actions. Le jour de la course, on a prévu un prix pour le plus grand groupe, un pour l’entreprise la plus représentée, un autre pour les écoles ainsi qu’une distinction pour le déguisement le plus original. »

Depuis le lancement de la Thionvilloise en 2013, ce sont 25 000 personnes qui ont marché contre le cancer du sein. « C’est grâce à chacune d’elle qu’on a pu développer nos actions », assure la présidente. « Alors il faut s’inscrire, encourage Alexandra. Nous, malades, on a besoin de tout ça, c’est un soutien précieux et en prime on fait de belles rencontres grâce aux Dames de cœur. »

Laura Flessel, marraine 2018 : la marraine de cette sixième édition sera Laura Flessel, la ministre des Sports également escrimeuse. Elle ne sera pas présente le jour J mais un message vidéo sera diffusé.

Sabrina FROHNHOFER


Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 29 mai 2018, 14:47

Le Républicain Lorrain du 18/05/2018 - Par Joan MOÏSE - Photo Samuel MOREAU

Laetitia, à Anoux : « J’avais une grosseur dans la poitrine »

    Image

Laetitia Krug Hoff, 39 ans, devra suivre un traitement à vie. Photo Samuel MOREAU


Laetitia Krug Hoff, domiciliée à Anoux, est atteinte d’un cancer du sein chronique. Récit d’une épreuve à l’aube de la 4e édition de La Florangeoise, ce dimanche.

Dimanche, à Florange, Laetitia Krug Hoff enfilera son tee-shirt rose et ses baskets. C’est ainsi depuis les balbutiements de cette course en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Son soutien auprès de ses copines de l’association Pink Ladies 57 n’a pas faibli. Mais depuis juin 2016, le curseur s’est déplacé. Laetitia Krug Hoff est passée du côté des combattantes.

« J’avais une grosseur dans la poitrine, mais des nodules bénins, j’en ai toujours eu, raconte cette maman de deux enfants installée à Anoux. Ce jour-là, l’échographiste insistait sur la zone. J’ai compris que quelque chose n’allait pas. » Compte rendu incompréhensible en main, Laetitia s’effondre. Perdue. C’est la valse des examens jusqu’au diagnostic. Brutal. Elle apprend qu’elle est atteinte du cancer du sein « avec des métastases à l’os et au foie. Le monde s’est écroulé. C’est la première fois que j’ai vu mon mari pleurer. »

Désormais, les équipes « formidables heureusement » de l’Institut de cancérologie de Lorraine la prennent en charge. « On est comme happé dans un tourbillon, on réalise mal. Tout va très vite. »

Il faut se familiariser avec des mots barbares. Comprendre les schémas. Parler chimiothérapie. Accepter l’inimaginable.

« C’est mon mari qui m’a rasé la tête »

Commence alors la chimio et ses effets secondaires douloureux : la fatigue persistante qui suit le traitement, « au point de ne même plus réussir à préparer le repas pour les enfants », et puis les cheveux qui tombent par poignée. « On ne voit que ça, murmure Laetitia. C’est mon mari qui m’a rasé la tête. On a essayé de désamorcer la situation par l’humour. Comme lui est chauve… Il a toujours su rester positif. » Laetitia a abandonné la perruque qui la met mal à l’aise. Et puis aussi « pour éviter que les gens se demandent si ce sont mes cheveux. Avec le bonnet, au moins c’est clair ».

Le cancer chronique de Laetitia lui impose un traitement d’immunothérapie à vie « pour endormir les métastases », image-t-elle. Son quotidien est rythmé par les trajets à Nancy, toutes les trois semaines. « Tout tourne autour de ça, même quand on doit prendre des congés. Je ne peux pas manquer une séance. Professionnellement, c’est très frustrant de ne pas pouvoir faire plus que vingt heures, au risque de le payer », soupire cette vendeuse en pâtisserie.

La vie auprès de son mari, – « mon pilier » – et de ses enfants a pris une coloration singulière. « On se prend moins la tête pour des broutilles, on essaye de profiter de la vie. »

Les fonds récoltés, dimanche, par l’association organisatrice serviront à l’avancée de la recherche. Cette recherche en qui l’entourage de Laetitia veut croire. Elle se retranche derrière un sourire pâle : « Je subis. Je me lève, je pars à Nancy pour recevoir mon traitement. Je sais que je serai à plat. Et puis je rentre. Un peu comme un automate. »

Dimanche, La Florangeoise

Rendez-vous dimanche 20 mai à 10 h au parc de la piscine à Florange (avenue de Bretagne) pour une marche de 3,5 km ou une course de 5 km. Préinscriptions sur le site http://www.pinkladies57.fr ou au siège de l’association au complexe de Bétange vendredi de 18 h à 20 h. Inscriptions possibles le jour même (10 €).

Joan MOÏSE


Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 15 juin 2018, 14:25

Le Républicain Lorrain du 09/06/2018 - Photo Philippe NEU

Des restaurateurs solidaires

    Image

Chaque année, la Thionvilloise rassemble des milliers de participants. Tous les bénéfices serviront à financer des actions pour aider les personnes qui souffrent d’un cancer du sein. Photo Philippe NEU


La 6e édition de la Thionvilloise aura lieu dans une semaine. Cet événement, qui rassemblera 6 000 personnes, est porté par l’association Les Dames de cœur. Imaginée en vue de collecter des fonds pour financer des actions précises et aider les femmes atteintes d’un cancer du sein, cette marche-course fédère autour d’elle des artistes, des associations mais aussi des commerçants. Des restaurateurs et cafetiers ont décidé d’être partenaires et verseront une participation à l’association. Une prévente de jetons de 1, 50 ou 5 € est prévue. Ces jetons, déjà en vente à l’office de tourisme de Thionville, le seront le 16 juin au gymnase municipal lors du retrait des t-shirts mais aussi le jour J de la marche, place de la Liberté. « Ce sont 10 % qui nous seront reversés, précise Nadine Wolf, présidente des Dames de cœur.

Inscriptions

Pour participer à la Thionvilloise le 17 juin, il sera encore possible de s’inscrire la veille au gymnase de 9 h à 16 h dans la limite des places disponibles. Le top départ sera donné dimanche prochain à 10 h. Un parcours marcheurs de 4, 6 km et un pour les coureurs de maximum 9 km sont annoncés. « Il ne s’agit pas d’une compétition, il n’y aura pas de chrono, précisent les organisateurs. Et comme ce sera le jour de la fête des pères, on peut venir en famille puis en profiter pour déjeuner sur Thionville. »

À vos baskets, pour la bonne cause !


Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 19 juin 2018, 19:34

Le Républicain Lorrain du 21/05/2018 - Par J.M. - Photo Julio PELAEZ

Un coup de rosée avant midi

    Image

Pour se réveiller et se dynamiser, rien de tel qu’une séance d’échauffement collective. Dès 10h, c’est Séverine, de chez Body Best, qui a donné le tempo. Photo Julio PELAEZ


    Image

Le parc de la piscine a pris des couleurs avec 1000 inscrits au départ de la course (5km) ou de la marche (3,5km). Photo Julio PELAEZ


Plus de photos sur le Républicain Lorrain en cliquant ici

Florange n’a pas à rougir. Pardon, à rosir. Dimanche matin, le parc de la piscine s’est teinté de fuchsia. Femmes, hommes, enfants et même de sympathiques toutous, tous ont porté haut les couleurs d’une cause commune : la lutte contre le cancer du sein. Ils ont cavalé, trottiné, marché, pourvu que le cœur y soit. Pas de dossard, pas de chrono, encore moins de podium. Juste « un pied de nez à la maladie », résume Audrey Watrin, présidente des Pink Ladies 57 , l’association qui pilote cette marche-course aux côtés des Dames de Cœur.

Près de 1000 participants

Pour cette quatrième édition, près de 1000 personnes ont marqué leur soutien aux malades. À celles qui se battent au quotidien et aussi à leurs familles. Le temps d’une matinée, ces Florangeois « et même de plus en plus de participants qui viennent de l’extérieur », note le maire Rémy Dick, ont choisi de balayer la morosité. Place aux sourires en cette journée festive : des chants, des démonstrations sportives, de la danse et même des baptêmes de moto et autres gros engins à moteur… « 150 bénévoles ont contribué à l’organisation de la Florangeoise », se réjouit Audrey Watrin. Tous les bénéfices sont reversés à la recherche contre le cancer du sein.

J.M.


Bubu
Site Admin
Messages : 1034
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Re: La Thionvilloise 2018

Messagepar Bubu » 29 juin 2018, 17:34

Le Républicain Lorrain du 18/06/2018 - Par F.T. - Photos Armand FLOHR

6e Thionvilloise : au nom du rose !

    Image

Les participants ont pu profiter d’un échauffement groupé avant de se lancer. Après l’effort, il était possible de se réconforter auprès de cafetiers et restaurateurs partenaires de la cause et de la course. Photo Armand FLOHR


    Image

Même le chien a eu droit à son tee-shirt dont la vente est entièrement reversée aux projets de l’association. Photo Armand FLOHR


    Image

Les coureurs, toutes générations confondues, se sont lancés sur un parcours de 9,5 km. La moitié pour les marcheurs. Photo Armand FLOHR


Plus de photos sur le Républicain Lorrain en cliquant ici

En couple, entre copines, en famille : coureurs et marcheurs ont envahi les rues animées du centre-ville à Thionville hier. La course solidaire contre le cancer du sein, organisée par les Dames de cœur, a réuni près de 6 000 personnes.

Le cœur de la ville était rose. Grand-mère, fille, petite-fille se sont mêlées, main dans la main, à la marée de marcheurs. Un groupe d’amies et de collègues a préféré avaler le bitume du centre-ville à grandes foulées au milieu des coureurs. Près de 6 000 participants ont pris le départ de la Thionvilloise place de la Liberté hier matin. Les tee-shirts colorés se sont vite répandus dans les rues.

« En 2013, on était 1 600 », sourit Christel Loscul, vice-présidente de l’association Les Dames de cœur qui organise cette marche-course. Et en six ans, les hommes sont de plus en plus nombreux à se mettre au rose.

La Thionvilloise est tracée pour financer des actions, soulager le quotidien des femmes atteintes du cancer du sein. L’an dernier, l’événement, les sponsors, quelques animations, des soutiens ont permis à l’association de récolter environ 100 000 €. « Aujourd’hui, nous finançons directement les projets que nous voulons, qui nous parlent », explique Christel Loscul. Les Dames de cœur ont notamment choisi d’aider une jeune maman à payer un fauteuil de 1 200 €, adapté à son état, non remboursé. « Il y a aussi cette femme qui a besoin d’une participation pour régler le contrôle technique de sa voiture », illustre Nadine Wolf, présidente.

Des dons défiscalisés

L’association développe par ailleurs des ateliers sportifs ou de détente dans plusieurs villes du secteur. Elle aimerait étendre la distribution de trousses de bien-être, remplies de produits de soins et d’esthétique, représentant déjà plus d’un quart de son budget.

« Il est désormais possible de défiscaliser les dons qui nous sont attribués », soulignent les Dames de cœur. La direction générale des finances publiques vient tout juste d’autoriser la demande faite par l’association.

Cela n’empêchera pas les donateurs d’enfiler les baskets et le tee-shirt rose. Car à voir les mines combatives et souriantes des milliers de participants hier, rien ne vaut le partage et la communion.

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin reprend l’association les Pink Ladies 57, solide soutien des Dames du cœur, qui organise la Florangeoise.

F.T.



Retourner vers « Les Dames de Coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité