Halte aux complications

Association des Diabétiques Nord-Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 1151
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Halte aux complications

Messagepar Bubu » 20 juin 2011, 21:16

THIONVILLE LE 17 SEPTEMBRE 2011


DIANOLOR organise le 17 septembre 2011 de 9h30 à 17h30 au gymnase municipal salle Jean Burger à Thionville, une journée « Halte aux complications ». Toute la journée, les personnes concernées par le diabète pourront venir s’informer sur les risques de complications liés au diabète.

Le but de cette journée est de répondre simplement aux diverses questions que se posent les personnes atteintes de Diabète. Cette journée se déroulera de façon conviviale et pratique.

En effet les bénévoles de DIANOLOR seront là pour renseigner et diriger les personnes vers les diverses activités proposées. Une conférence, des ateliers sous forme de groupe de parole (diététique, activité physique…), un espace où l’on pourra découvrir des réponses aux questions les plus courantes, une animation projetée sur un grand écran de télévision, et un jeu très ludique seront proposés.
Cette manifestation est proposée sous l’égide de l’AFD, qui a déjà organisé plus d’une dizaine de journées « Halte aux complications », à travers la France, et qui ont attiré plus de 200 personnes en moyenne. Trois bénévoles de l’association ont d’ailleurs suivi une formation de trois jours à Paris afin de pouvoir organiser au mieux cette importante journée.

Ouvert à tous les publics, ainsi qu’aux professionnels de santé, cette journée « Halte aux complications » sera là pour, espérons-le aider les personnes, ainsi que leur famille à mieux appréhender ces complications afin de mieux les combattre, et surtout de les éviter !

Venez nombreux, parlez en autour de vous afin que cette manifestation soit une réussite.
Tous les bénévoles de l’association DIANOLOR vous remercient d’avance pour votre soutien.


Bernard KARSENTI

Bubu
Site Admin
Messages : 1151
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 17 sept. 2011, 09:05

Le Républicain Lorrain du 15/09/2011

Le diabète d’accord mais sans les complications - Photo Julio PELAEZ

Image

Marlène Escalier, présidente de l’association Dianolor, a mobilisé toute son équipe pour l’organisation de cette journée d’information, samedi à la salle Jean-Burger - Photo Julio PELAEZ


Samedi, à la salle Jean-Burger, l’association Dianolor organise une journée d’information sur le diabète. Avec une question en fil conducteur : comment éviter les complications liées à la maladie ?

Halte aux complications ! Le message est clair et il sera largement diffusé, samedi salle Jean-Burger. Les complications en question sont celles liées au diabète. « Aujourd’hui, on ne meurt plus de ces complications aux yeux, aux reins ou aux pieds, mais les diabétiques payent encore un lourd tribut à la maladie. Nous voulons expliquer qu’en suivant quelques règles de base, en connaissant bien sa pathologie, il est possible d’éviter bien des désagréments », explique Marlène Escalier, présidente de l’association Dianolor.

À partir de 9h30, les portes de la salle Jean-Burger s’ouvriront sur une exposition préparée par l’Association française des diabétiques. « Cette exposition fera le tour de France cette année. Thionville ouvre le bal. » Pour être à la hauteur de l’événement, trois membres de Dianolor ont suivi trois jours de formation à Paris. Car il ne s’agit pas de laisser les visiteurs livrés à eux-mêmes devant des panneaux d’information.

Tout au long de la journée, des ateliers seront animés par des bénévoles et des professionnels sur différents thèmes. Destinés à une quinzaine de personnes à chaque fois, ce sera l’occasion d’échanger et de partager ses expériences.

À 14h, le docteur Pierre Cuny, chef du service de diabétologie du CHR Metz-Thionville, donnera une conférence intitulée " Quoi de neuf en diabétologie ?". Une répétition avant ses interventions au prochain Salon africain francophone du Diabète, en octobre à Brazaville. « Une belle visibilité pour nos actions. Surtout celles menées en partenariat avec Diab’action depuis 2005 : nous avons financé à hauteur de 3 000 € l’envoi d’appareil médical et nous collectons les insulines non utilisées pour les envoyer en Afrique », reprend Marlène Escalier.

Mais revenons à Thionville. Samedi, une bonne partie des conseils dispensés tournera autour de l’hygiène de vie. « Bouger et avoir un régime alimentaire équilibré, c’est la base pour vivre au mieux avec sa maladie. Notamment pour les diabètes de type 2.» Un animateur sportif et deux diététiciennes proposeront des plans d’actions au cas par cas. Exercice, alimentation saine et variée, suivi médical régulier… Finalement diabétique ou pas, chacun aura sans doute des enseignements à tirer de cette journée !

Samedi de 9h30 à 17h30 à la salle Jean-Burger.

Contact, tél. 03 82 34 71 23


Bubu
Site Admin
Messages : 1151
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 26 sept. 2011, 08:59

Le Républicain Lorrain du 20/09/2011

Mieux vivre avec son diabète - Photo RL

Image

Salle Jean-Burger samedi, l’association s’est révélée une précieuse source d’informations. Photo RL


Comme si la maladie ne suffisait pas, les diabétiques portent le fardeau des complications cumulé au lot des privations quotidiennes. Mais l’association Dianolor ne l’entend pas ainsi et l’a fait savoir, samedi à la salle Jean Burger.

En partenariat avec l’Association française des diabétiques (AFD), Dianolor a organisé sa première journée d’information et de sensibilisation. Une action qui s’inscrit dans les campagnes nationales de l’AFD, fédération qui regroupe cent huit associations. Un programme riche qui a attiré près de deux cents visiteurs samedi, salle Jean-Burger. « Ce qui répond à nos attentes », se réjouit Marlène Escalier, présidente de Dianolor.

D’autant que l’initiative favorise la rencontre avec les services de santé. « Nous avons eu des étudiants en médecine et des élèves infirmiers enchantés de leurs échanges avec les patients […] c’est important car ce sont de futurs professionnels », insiste la présidente.

« C’est le rôle des associations, renchérit-elle, nous devons échanger, accompagner, encourager ». Pour aider le malade à se sentir moins seul dans sa galère.

Un avis que partage Mauricette Dupont, vice-présidente de l’AFD, estimant qu’au-delà de sensibiliser l’opinion publique, l’objectif est de permettre au patient de devenir « acteur de la prise en charge de sa maladie ».

Et donner aussi l’occasion de chasser les idées reçues. « Certes, nous conseillons de soignerson hygiène de vie pour en améliorer la qualité, mais aujourd’hui il n’y a plus de régime diabétique à respecter, tempère Mauricette Dupont. On doit manger comme tout le monde et de tout ».

Voilà qui devrait rendre le sourire aux trois millions de personnes atteintes de diabète en France, dont 90 % concernées par le type 2 de la pathologie. « Un mal insidieux souvent latent depuis plus de dix ans lorsqu’il se déclare », avertit Mauricette Dupont.

D’où l’intérêt de se faire dépister, simplement par une prise de sang. Car sur les trois millions de malades, cinq cent mille s’ignorent.

Prendre de bonnes habitudes

« Moi, mon problème, c’est que je ne fais pas attention », avoue humblement Corinne. Cette Gandrangeoise de 47 ans a parfois du mal à se sentir concernée par les méfaits invisibles de sa maladie. « Mais aujourd’hui j’ai compris beaucoup de choses sur les dégâts causés au niveau des yeux ou des dents ». Si elle concède encore quelques négligences dans sa discipline quotidienne, Corinne prend néanmoins de bonnes résolutions. « J’ai réduit le sucre et du coup, j’ai même perdu trois kilos ! ».

Pour Gilles, son époux, la volonté n’est pas toujours suffisante. Insulinodépendant, l’homme de 51 ans peine à trouver un traitement qui lui convienne. Mais la rencontre avec Dianolor lui redonne espoir. « J’ai pu discuter de mon problème avec le Dr Cuny (chef du service diabétologie du CHR Metz-Thionville, NDLR). Dans les prochains jours, j’irai à l’hôpital et on verra ce qu’il y a de mieux pour moi ».

Prévenir avant de guérir

Ami du couple, Serge ne souffre pas de diabète. Il est venu en accompagnateur de Gilles et Corinne. Il n’empêche que le Rombasien de 46 ans ne prend pas les choses à la légère. « C’est une maladie silencieuse, on la minimise et on est dans le déni, analyse Serge. Grâce à ces salons, il y a une prise de conscience progressive qui se fait […] En plus, l’association relaie la parole des médecins ». Prévoyant, Serge profite souvent d’une visite chez ses amis pour contrôler son taux de glycémie.


Bubu
Site Admin
Messages : 1151
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 30 sept. 2011, 17:22

Compte rendu de la journée du 17 septembre 2011 à la salle Jean Burger à Thionville


Le vendredi toute l’équipe Dianolor s’est mobilisée pour aider Audrey et Stéphane de l’AFD de Paris, à installer les différents stands de l’exposition.

Le samedi matin nous étions de nouveau réunis, les divers stands d’information : FIRST, V.A.I.R., GERONTONORD, ORTHOCONCEPT, le CENTRE de SANTE de METZ , prêts à accueillir les visiteurs.

A 9H30 nous avons ouvert les portes.

L’IFSI de Metz nous a apporté sa centaine de jeunes élèves infirmiers de 2ème année avec un questionnaire sur le diabète que leurs formatrices avaient préparé. On peut affirmer qu’ils ont été très assidus devant les nombreux stands ; les animateurs de cette journée ont été très sollicités pour de nombreuses explications et le stand diététique a rencontré un beau succès. Le jeu de l’oie pour mieux connaître les complications du diabète et les moyens pour les éviter, animé par Gisèle et Marie-Thérèse a rencontré une grande adhésion auprès des jeunes élèves et les réponses les ont parfois bien surpris.

A l’accueil Willy a captivé son auditoire par ses explications sur l’organisation des repas d’un couple diabétique avec un non diabétique.

Elena et Bernard ont eu beaucoup de demande autour de la glycémie.

Seul l’atelier concernant le sport n’a pas rencontré le succès escompté mais peu de personnes avaient la tenue pour y participer.

La conférence, « Quoi de neuf en diabétologie » du Dr Pierre CUNY (diabétologue, chef du service de diabétologie du CHR Metz Thionville) a conquis son auditoire et a été très écoutée.

Dommage que la sono n’était pas parfaite et les derniers rangs ont eu du mal à tout suivre mais de l’avis général c’était « très intéressant et très instructif ».

La vice Présidente de l ‘AFD de Paris, Madame DUPONT Mauricette est venue nous soutenir et a répondu avec Madame ESCALIER Marlène (Présidente de Dianolor) aux nombreuses questions de la journaliste du Républicain Lorrain.

De nombreux adhérents de Dianolor sont venus nous voir et ont été enchantés par l’ensemble de l’exposition et de ses ateliers. Avec 204 visiteurs on peut considérer que cette journée a été très appréciée et de nombreuses personnes nous ont demandé quand nous recommencions ?

Merci à Madame Anne GROMMERCH, députée et Monsieur Bertrand MERTZ, maire de Thionville de nous avoir soutenu et rendu visite.

Un grand merci aussi aux personnes qui se sont déplacées et à tous les bénévoles qui ont apporté leur aide afin que cette journée soit un succès

Geneviève SCHMITT

Bubu
Site Admin
Messages : 1151
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 10 oct. 2011, 10:30

Halte aux complications : les photos - 1 :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Retourner vers « Dianolor - AFD57 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité