Journée Mondiale du Diabète 2013

Association des Diabétiques Nord-Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Journée Mondiale du Diabète 2013

Messagepar Bubu » 09 nov. 2013, 15:21

Le Républicain Lorrain du 05/11/2013

Diabète : le rôle du pharmacien - Photo Julio PELAEZ

    Image

En cas de doute, le pharmacien est un interlocuteur de santé susceptible d’orienter le public. Photo Julio PELAEZ


À dix jours de la Journée nationale contre le diabète, les pharmacies thionvilloises sont en pointe dans l’information de la population sur plusieurs grandes pathologies de santé publique et leur dépistage.

Plusieurs tests sont disponibles pour vérifier rapidement sa glycémie ou sa tension, sachant que les pharmaciens sont aussi en première ligne pour contrôler la prise d’anticoagulants ainsi que vérifier l’emploi des appareils de mesure.



Diabète : tendez le doigt ! - Photo Julio PELAEZ

    Image

La dextro pratiquée en pharmacie peut alerter les personnes âgées de plus de 40 ans sur un risque de diabète. Photo Julio PELAEZ


La semaine de sensibilisation sur le diabète met en avant les pharmaciens en tant que partenaires de santé. Ils assurent des dépistages.

Un doute sur sa santé ? Il est parfois utile de pousser la porte de son pharmacien. Les professionnels de Thionville participent à une semaine de sensibilisation sur le diabète, avant la journée nationale du 14 novembre. Concrètement, ils ne proposent rien de plus que d’ordinaire. Mais ils apprécient de se retrouver valorisés dans leur rôle de partenaire de santé publique. « On n’a pas attendu sur ces opérations pour s’occuper des gens, nous sommes aptes à donner un avis pour un contrôle ou une feuille de prise de sang et ensuite les orienter, précise un pharmacien thionvilois. Cela se fait sur demande ou en discutant avec les gens. »

Conseils : après avoir passé six années d’études en pharmacologie, les pharmaciens se voient autrement qu’en simples distributeurs à médicaments. Ils ont une mission revendiquée d’information, de prévention et de conseil dans plusieurs domaines. Les personnes souffrant d’asthme connaissent le chemin, ne serait-ce que vérifier le fonctionnement et l’emploi des matériels. Mais la demande la plus fréquente reste la prise de tension en pharmacie en cas de vertiges, de troubles ou d’oubli de prise de médicament. « Il est déjà arrivé d’orienter d’urgence une personne vers son médecin traitant », reconnaît-on en pharmacie.

Diabète : la méthode de dépistage la plus simple est la dextro, consistant à prélever une goutte de sang sur le doigt – totalement indolore – pour mesurer le taux de sucre qui ne doit pas dépasser 1,26 g/l. « Le bon exemple pour montrer l’utilité de la pharmacie ! » soulignent les professionnels. Le diabète de type 2 atteint plus généralement les personnes après 40 ans pour des raisons génétiques ou comportementales du fait de l’alimentation. « La sensibilisation concerne les personnes à risque mais aussi celles déclarées qui peuvent sous-estimer les conséquences d’une mauvaise prise en charge pour les reins, les jambes ou les yeux ».

Anticoagulant : c’est la nouvelle compétence accordée aux pharmaciens, qui leur confère une responsabilité accrue dans le suivi et le contrôle de traitements anticoagulants prescrits aux patients. « Trop d’hospitalisations sont dues à des effets iatrogènes du fait d’une mauvaise médicamentation ».


Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 12 nov. 2013, 17:01

Les photos : pharmacie de la Libération

    Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 17 nov. 2013, 18:59

Synthèse et évaluation des actions au cours de la semaine du 04 au 09 novembre 2013

    Notre intervention dans les pharmacies de la région avec les étudiants infirmiers de l’IFSI de Thionville du 04 au 09 novembre, à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète a été un succès.

    1305 personnes ont accepté de répondre au questionnaire qui leur a été présenté lors de ces journées :

      - 482 hommes
      - 823 femmes
      - 189 personnes diabétiques
      - 112 personnes non diabétiques
      - 4 personnes ne savaient pas si elles étaient diabétiques
      - 342 personnes de moins de 40 ans
      - 597 personnes entre 40 et 65 ans
      - 366 personnes de plus de 65 ans
      - Parmi toutes ces personnes 938 avaient un risque faible de développer un diabète,
      - 142 avaient un risque modéré, 36 avaient un risque élevé, les personnes à risque modéré et élevé ont été orienté vers leur médecin traitant.
    Parfois les pharmaciens ont proposé à ces personnes un contrôle de leur glycémie capillaire (goutte de sang prélevé au bout du doigt et analysé avec un lecteur de glycémie) - pour rappel ce contrôle n’est pas un dépistage mais uniquement une sensibilisation, puisque seule une glycémie dosée au laboratoire, le matin à jeun, à partir de sang veineux permet de poser un diagnostique de diabète.

    Cet exercice a permis aux étudiants de connaître un peu mieux cette maladie et de pouvoir discuter avec des personnes diabétiques et de donner des messages de prévention aux personnes pas concernés par cette maladie

    Merci à tous les pharmaciens pour leur accueil.
    Merci aux élèves pour leur sérieux.
    Merci aux formateurs d’avoir permis à cette centaine d’élèves infirmiers de mieux comprendre la réalité de cette maladie «sur le terrain ».

    Merci à tous pour votre soutien à notre cause.

    Marlène Escalier


    Association des Diabétique de Nord Lorraine - Service d’Endocrinologie, Diabétologie, Nutrition
    Hôpital Bel Air - 1-3 rue du Friscaty - 57100 - THIONVILLE - Tel : 03 82 55 80 67 - mail : afddianolor@laposte.net
    Web : www.intercomsante57.fr - N°SIRET : 491 952 321 00017

Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 18 nov. 2013, 22:05

Le Républicain Lorrain du 15/11/2013

Tous mobilisés contre le diabète - Photo Pierre HECKLER

    Image

Les membres de l’association des Diabétiques de Nord Lorraine ont participé à plusieurs opérations de sensibilisation sur la maladie. Photo Pierre HECKLER


À l’occasion de la journée mondiale du diabète, les bénévoles de l’association des Diabétiques de Nord Lorraine (Dianolor) étaient à nouveau mobilisés hier, à la CPAM de Thionville, où ils sont venus informer sur la gravité de cette maladie, première cause de cécité et d’amputation en France. La semaine dernière, dans trente pharmacies de la région de Thionville, 1 305 personnes avaient accepté de répondre à un questionnaire-test proposé par Dianolor. Parmi elles, trente-six présentaient un risque élevé d’être touchées par la maladie.



Ne pas rester bête face au diabète - Par O.M. - Photo Pierre HECKLER

    Image

Yvanne Waldquenard, Janine Plancheria et Geneviève Schmit sont venues expliquer, entre autres, les dégâts du café klatsch à répétition. Photo Pierre HECKLER


Première cause d’amputation et de cécité en France, le diabète est une maladie plus grave qu’on n’a l’habitude de penser. L’association des Diabétiques de Nord Lorraine se mobilise pour convaincre de faire le test de risque.

Il y a encore quelques années, un diabète se déclarait souvent vers soixante-dix ans. Maintenant, c’est de plus en plus tôt. Un phénomène qui suit en fait la courbe de l’obésité », remarque Marlène Escalier, présidente de l’association des Diabétiques de Nord Lorraine, affiliée à la Fédération Française des Diabétiques. « Actuellement, en France, on compte 3,5 millions de diabétiques et 700 000 malades qui l’ignorent. » En règle générale, le diabète est souvent génétique. La présence de personnes diabétiques dans le cercle familial proche prédispose en effet à la maladie et doit inciter à effectuer des dépistages réguliers. Le surpoids et l’obésité sont aussi des facteurs aggravants de la maladie, car ils sont responsables de l’insulinorésistance, à plus forte raison si toute activité physique est absente. « Aujourd’hui, le diabète se soigne très bien », affirme Marlène Escalier, « mais à condition que le patient participe et soit acteur de sa prise en charge. Son espérance de vie sera alors la même qu’un non-diabétique. » Il existe deux types de diabète, dits de type 1 et de type 2. Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui frappe moins de 10 % des personnes atteintes de diabète et qui nécessite un diagnostic d’urgence, surtout pour les enfants, et une prise en charge optimum. « Les principaux signes qui doivent alerter sont des urines abondantes, un amaigrissement et le fait qu’on boive beaucoup », indique la présidente de l’association.

Le diabète de type 2 est plus insidieux puisqu’il peut passer inaperçu pendant de longues années. Il s’écoule en moyenne 5 à 7 ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic, posé souvent à l’occasion des premières complications graves.

D’où l’importance, selon Marlène Escalier, d’obtenir la reconnaissance du diabète comme Grande Cause Nationale 2014, afin « de débloquer plus de financements pour lutter contre ce fléau sanitaire mais aussi économique et humain. »

Témoignages

Après avoir participé la semaine dernière à une campagne de sensibilisation dans les pharmacies de Thionville et ses environs (lire par ailleurs), l’association avait dressé hier un stand d’information dans le hall de la CPAM. L’occasion de parler avec deux membres de l’association qui ont évoqué avec nous leur rapport à la maladie. Janine Plancheria a été diagnostiquée diabétique il y a cinq ans, à la lecture d’une prise de sang. « Comme c’est héréditaire, je m’y attendais un peu », avoue-t-elle. « C’était un peu difficile au départ mais j’y suis arrivée. J’ai changé mon hygiène de vie et je me suis mise à la natation. » Après avoir abandonné la prise de médicaments – « je ne supportais leurs effets secondaires », Janine effectue désormais elle-même ses injections d’insuline. « Quatre fois par jour, avant les repas. Mais cela n’a pas eu d’incidence sur ma vie sociale. Au contraire, je me suis faîte de nouvelles amies avec les membres de l’association », s’amuse-t-elle.

Geneviève Schmitt a pour sa part su qu’elle était diabétique à l’âge de 33 ans, « à la suite d’une péritonite. J’avais sans doute des prédispositions », reconnaît-elle, aprés avoir connu des montées de diabète lors de ses accouchements. « Après une phase de colère, de rejet, je le prends maintenant comme un compagnon de route et ça s’arrête là », témoigne-t-elle. « J’ai d’abord commencé par des comprimés, puis je suis passée à l’insuline et maintenant je suis équipée d’un pompe à insuline qui diffuse pendant 24 heures. Cela m’a offert un vrai confort de vie. C’est comme si, quand je commande mon insuline, je me munissais de mon téléphone portable », savoure-t-elle.

O. M.


Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 19 nov. 2013, 15:38

Le Républicain Lorrain du 13/11/2013

Santé à VILLERUPT - Journée du diabète

    Image


Depuis sa création en 1991, la Journée mondiale du diabète, organisée chaque 14 novembre, est le symbole d’une mobilisation collective.

Son objectif : mieux faire connaître le diabète, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir.

Villerupt s’associe à cette démarche en éclairant de bleu le bâtiment de l’hôtel de ville le jeudi 14 novembre.

Plus d’information sur les autres manifestations organisées sur www.afd.asso.fr


Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 08 déc. 2013, 12:20

Les photos (1) :

    Eclairage bleu (14/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

    A la Pharmacie CLEMENT (05/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

    A la Pharmacie CLEYET-MERLE (05/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 12 déc. 2013, 23:00

Les photos (2) :

    A la Pharmacie JUNCK (04/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

    A la Pharmacie LES ARUMS (06/11/13) :

      Image

      Image

      Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 14 déc. 2013, 21:23

Les photos (3) :

    A la Pharmacie du Lion (06/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

    A la Pharmacie du Parc (04/11/13) :

      Image

      Image

      Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 15 déc. 2013, 18:32

Les photos (4) :

    A la Pharmacie du Soleil (06/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

    A la Pharmacie SAINT JOSEPH (06/11/13) :

      Image

      Image

      Image

Bubu
Site Admin
Messages : 1046
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Messagepar Bubu » 22 déc. 2013, 19:17

Les photos (5) :

    A la Pharmacie St NICOLAS (08/11/13) :

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image

      Image


Retourner vers « Dianolor - AFD57 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité