Journée Mondiale du Diabète 2016

Association des Diabétiques Nord-Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 1022
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Journée Mondiale du Diabète 2016

Messagepar Bubu » 20 nov. 2016, 13:36

Le Républicain Lorrain du 09/11/2016 - Photo Philippe NEU

Journée mondiale du diabète - Marlène Escalier : « Il faut (ré)apprendre à bouger »

    Image

Marlène Escalier, la présidente de l’AFD 57 : « Je voulais que l’on fasse la différence entre sport et activité physique. » Photo Philippe NEU


Qu’est-ce que le diabète ?

Marlène ESCALIER, présidente de l’Association des diabétiques de Nord Lorraine : « C’est une hyperglycémie, un taux de sucre supérieur à 1,26 g/litre de sang à jeun. Il existe deux types de diabète : le type 1 qui concerne 10 % des cas et qui est une maladie auto-immune, qui nécessite des injections d’insuline, et celui de type 2 qui concerne 90 % des patients, qui est une maladie héréditaire et qui se traduit par une résistance à l’insuline. Il se traite en respectant les règles d’hygiène diététique associées à une activité physique.

Quel est le rôle de l’AFD 57 ?

« C’est une association qui dépend de la Fédération française des diabétiques et qui est rodée à l’écoute et à l’accompagnement des malades au quotidien. On a aussi un rôle de défense de leurs droits par le biais de notre service juridique. Enfin, nous avons un rôle de prévention grâce à des actions que nous menons auprès d’un large public. »

A l’occasion de la journée nationale, le 14 novembre, l’AFD 57 va proposer une conférence sur le thème diabète et activité physique…

« L’activité physique fait partie intégrante des traitements du diabète. Je voulais que l’on fasse la différence entre sport et activité physique. On ne va pas faire des sportifs de tout le monde… Il faut (ré)apprendre à bouger, marcher, monter les escaliers, etc. Ce sont toutes ces petites choses du quotidien qui peuvent avoir un réel bénéfice. »

Peut-on, aujourd’hui, lutter efficacement contre le diabète ?

« On a des traitements médicamenteux qui sont efficaces mais la difficulté avec cette maladie, c’est l’usure du quotidien. Le malade doit être acteur de sa prise en charge, chaque jour.

La Lorraine, bon ou mauvais élève ?

« En France, il y a quatre millions de diabétiques et on estime à 70 000 les cas qui n’ont pas été encore diagnostiqués, soit 5 % de la population. La Lorraine est dans la moyenne nationale. »

Conférence "Diabète et activité physique" animée par le docteur Ludovic COUPEZ, praticien hospitalier au service d’endocrinologie du CHR Metz Thionville. De 15h à 17h à la Maison de quartier Dupont-des-Loges à Thionville


Retourner vers « Dianolor - AFD57 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité