Journée Mondiale du Diabète 2019

Association des Diabétiques Nord-Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 1156
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

Journée Mondiale du Diabète 2019

Messagepar Bubu » 09 nov. 2019, 09:37

Le Républicain Lorrain du 08/11/2019 - Par S.F. - Photo RL/Julio PELAEZ

Le dépistage du diabète doit se généraliser

    Image

Le diabète gagne du terrain. Mais même s’il ne se guérit pas on peut parfaitement vivre avec, à condition de suivre un traitement adapté. Photo RL/Julio PELAEZ


Dans le cadre de la Journée mondiale du diabète, le 14 novembre, l’association AFD 57 Nord Lorraine proposera une conférence à Thionville. L’occasion d’en apprendre davantage sur la maladie, son évolution et les traitements. Le point avec Marlène Escalier, présidente.

Le 14 novembre, à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, une conférence est programmée à Thionville sur la thématique « Le diabète est aussi une maladie génétique ». De quoi sera-t-il question ?

Marlène ESCALIER : « À la demande du maire de Thionville, on s’inscrit dans les actions menées en faveur du Téléthon. C’est pour cela qu’on a eu l’idée de parler du diabète et de la génétique. Nous avons sollicité le docteur Térésa Crea, chef de service d’endocrinologie, diabétologie et nutrition au CHR Metz-Thionville. Elle rappellera que le diabète peut être héréditaire et que la plupart du temps ce sont des affections à prédisposition génétique. Ce sont le mode de vie et l’alimentation qui vont l’aider ou non à se révéler. Mais on parlera aussi du diabète en général, du traitement, du diagnostic et le public pourra poser ses questions. »

Le diabète touche-t-il de plus en plus de personnes dans le monde ?

« Oui, on estime que 425 millions d’adultes dans le monde sont concernés soit une personne sur onze. D’ici à 2030, ce sont près de 522 millions de personnes qui devraient être atteintes. En France, nous comptons 3, 7 millions de personnes traitées. Effectivement, l’épidémie gagne du terrain et cela est dû à l’alimentation et à la sédentarité mais aussi à l’absence de dépistage. L’idéal serait qu’une prise de sang soit prescrite à tous à partir de 40 ans. En contrôlant simplement sa glycémie on peut savoir si on est ou non diabétique. Cette maladie ne se guérit pas, mais on peut vivre très bien avec si on prend son traitement et qu’on a une bonne hygiène de vie. »

Y a-t-il des signes de la maladie ?

« Pour le diabète de type 1 oui : on perd beaucoup de poids, on urine beaucoup et on a soif, pour celui de type 2 c’est plus sournois. Il n’y a aucun symptôme mais les conséquences peuvent être dramatiques. Maladies cardiovasculaires, cécité, amputation, infection du rein… »

La Fédération française des diabétiques a lancé une pétition pour mettre fin aux métiers interdits. Lesquels sont-ils ?

« La Fédération agit pour faire évoluer les réglementations qui interdisent aux personnes diabétiques d’exercer certains métiers comme celui d’hôtesse de l’air, pilote de ligne, contrôleur de train, policier. Cette pétition « Diabétiques : stop aux métiers interdits » a pour but de faire réviser les textes pour que les personnes diabétiques puissent avoir accès à ces professions mais aussi pour qu’elles continuent à les exercer une fois la maladie détectée. »

Conférence : Le diabète aussi une maladie génétique, le jeudi 14 novembre à 20h au Val-Marie à Thionville. Entrée libre.

S. F.


Retourner vers « Dianolor - AFD57 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités