témoignages

La soif d'en sortir
jean-yves
Messages : 3
Enregistré le : 17 juin 2007, 21:26
Localisation : brest

témoignages

Messagepar jean-yves » 17 juin 2007, 21:30

Après l’alcool la vie retrouvée

Né en 1959 ,d’une famille modeste ,avec qui je passe une enfance heureuse ,une adolescence sans histoire.
Mais l’alcool faisait son apparition dans ma vie …….les premiers litres de bière bus avec les copains sur le quartier.
En 1978 l’appel sous les drapeaux et la fameuse marée noire de l’AMOCO CADIX…les repas chez l’habitant ,les marins pécheurs qui nous envoyaient le muscadet dès 8h0 le matin ,je peux vous dire qu’à la fin il n’y avait que la marée de noire mois étions pas loin……..
Puis ce fut le retour à la vie active, électricien dans le bâtiment. Paradoxalement ce n’est pas là , dans le bâtiment que j’ai connu les vrais excès de boisson.
En 1980,je me marie avec SUZANNE, un an plus tard naîtra CHRISTOPHE .
En 1982 ,j’entre comme gardien d’immeuble à l’office HLM de BREST sur le quartier du GUELMEUR .
Parachuté comme cela sans aucune formation, bloqué sur le quartier 24h/24,sans week-end mais un jour de congé en semaine.
Ayant comme collègues de boulot les plus proches de bons buveurs. Ce fut le début de l’engrenage, en recherchant des renseignements pour pouvoir accomplir mon travail ,j’étais amené à solliciter souvent mes collègues. Cela se terminait autour d’un verre……
A la fin j’allais les voir simplement pour boire un coup, puis ce fut les verres offerts gentiment par les locataires.
Ensuite j’ai éprouvé le besoin de boire seul à la maison .
J’achetais mes bouteilles en cachette …….
Un jour en cherchant un crayon dans mon bureau, SUZANNE tomba sur une bouteille de pastis. Elle écrira dessus au marqueur rouge.
POURQUOI ?
Combien de fois je me suis posé la question par la suite.
J’avais tout pour être heureux.
Mais de plus en plus dépendant, je ne pouvais lutter , le soir je me couchais en pleurant en me disant que le lendemain , j’arrêterai……
Ce n’était pas une promesse d’ivrogne…… Mais le lendemain au réveil ,la réalité était encore là ,ces tremblements que seul un verre d’alcool pouvait arrêter.
Il y avait aussi ma honte d’en parler à notre médecin traitant . Alors çà continuait…….
Ce fut les premières disputes, les premiers coups, hé oui j’ai commis le plus inacceptable : j’ai frappé ma femme à plusieurs reprises. L’alcool me rendait terriblement jaloux et violent. SUZANNE ne pouvait rien dire sans que cela ne finisse en drame.
Malgré cela , yoann est né en 1985 sans que cela me fasse réagir, plus çà aller plus il me fallait de l’alcool ,pour cela je tapais dans la caisse du ménage créant ainsi d’énormes découverts . j’en étais arrivé à consommer un litre de pastis par jour ,plus ce que je buvais à l’extérieur.
En 1988 , JEAN – PAUL ,un collègue de boulot et militant à VIE LIBRE passe à la maison. Par l’entreprise, il étais au courant de ma dépendance face à l’alcool.
Après plusieurs discutions, j’ai fini par accepter de me faire soigner à ST RENAN ,nous étions en mai . Mon abstinence sera de courte durée puisque j’y retourne en octobre de la même année pour un sevrage. Je me décide enfin à suivre les réunions VIE LIBRE,mais SUZANNE refuse de m’accompagner régulièrement prétextant « que ce n’est pas son problème » et « que ce n’était pas sa place »
Seul ,je n’arrivais pas à accrocher au mouvement et je prie la décision d’arrêter.
En novembre 1989, la rechute ,toujours cette dépendance, ce besoin d’alcool dès le matin et SUZANNE menace de divorcer ,de s’installer dans une autre région.
Je retourne me faire soigner à PEN AN DALLAR cette fois. Je resterai abstinent pendant 6 ans. Six années pendant lesquelles j’ai reconstruit mon foyer, acheté une maison et redonné confiance à mon épouse et à nos enfants.
En 1991 ,je suis muté sur le quartier de BELLEVUE , puis en 1995, la catastrophe, me croyant guéri, je décide de reboire un verre de temps en temps . Ce fut la descente en enfer…… et en 1996,un jour je manque de me battre avec l’aîné de mes fils . Ce fut le déclic.
Par l’intermédiaire d’un prêtre du quartier, je rends contact avec VIE LIBRE
PIERRE vient à la maison à plusieurs reprises et je retourne me faire soigner à ST RENAN.

Depuis ce jour ,je suis les réunions VIE LIBRE avec mon épouse qui a compris que mon problème était aussi le sien. Dans les réunions nous avons trouvés notre place. Il y a quelques années les copains mon élu responsable adjoint ,puis responsable . En allant voir des malades ,je me renforce dans mon abstinence. Je n’ai plus le droit à l’erreur envers ma famille, nos amis mais aussi envers tout les malades que j’ai accompagné sur la voie de la guérison.
Sur le plan professionnel ,j’ai aussi pris des responsabilités . Depuis que je milite à VIE LIBRE ,qui est devenu pour nous notre deuxième famille, je suis bien dans ma peau. J’ ai envie de profiter de la vie.
VIE LIBRE nous propose aussi des loisirs, des sorties et sa chorale. Quel plaisir de les voir chanter et témoigner que de l’alcool on s’en sort.
Cela m’encourage à militer encore plus car on a pas le droit d’être égoïste de cette liberté retrouvée face à cette drogue qu’est l’alcool

Dans VIE LIBRE j’ai trouvé des vraies valeurs.
- l’amitié, car c’est la base de toute confiance
- le courage car il en faut pour se reconnaître malade alcoolique
- la patience car il faut prendre son temps avec les malades
- la vigilance car le produit est partout
- la solidarité car on est plus jamais seul dans notre désarroi
- la discrétion car c’est primordial


Tout cela ,je le dois à VIE LIBRE , à SUZANNE et à nos garçons qui malgré ce qui ont vécu sont toujours restés à mes cotés

AUJOURD’HUI JE SUIS UN BUVEUR GUERI . JE VEUX DIRE NON A L’ALCOOL ET OUI A L’ AMOUR DE MON PROCHAIN


Voilà mon histoire ,l'histoire d'un couple qui s'est battu contre l'alcool

amitié de bretagne
jean-yves & suzanne

Jean-Luc
Messages : 10
Enregistré le : 05 juin 2007, 14:31
Localisation : Manom

tout simplement merci

Messagepar Jean-Luc » 18 juin 2007, 20:39

on peut s'en sortir mais c'est pas simple!
pour la guérison de la maladie alcoolique et la promotion du malade

jean-yves
Messages : 3
Enregistré le : 17 juin 2007, 21:26
Localisation : brest

Re: tout simplement merci

Messagepar jean-yves » 22 juin 2007, 19:04

Jean-Luc a écrit :on peut s'en sortir mais c'est pas simple!


pas très vivant tout ça jean-luc

Jean-Luc
Messages : 10
Enregistré le : 05 juin 2007, 14:31
Localisation : Manom

le National m'a plombé?

Messagepar Jean-Luc » 22 juin 2007, 23:34

j'étais si content de ce premier témoignage profondément authentique, narré avec un apparent détachement qui sousentend le poids des douleurs vaincues..
la Moselle c'est très méfiant: pays d'invasions et de frontières!
par contre une fois admis, mis en confiance c'est du costaud!
mais c'est pas à un breton qu'il faut dire cela! car tu dois être Jean Yves de Brest; mais ce forum va mourir: qu'est-ce que c'est que ce modérateur? pas Domi: je le sais trop intelligent pour agir ainsi et donner une excuse aussi stupide!
qu'en penses-tu?
amicalement
jean-luc :?:
pour la guérison de la maladie alcoolique et la promotion du malade

jean-yves
Messages : 3
Enregistré le : 17 juin 2007, 21:26
Localisation : brest

Messagepar jean-yves » 07 nov. 2007, 18:03

je sais trop rien jean-luc , le morbihan avait aussi lancé un forum qui lui aussi est tombé à l'eau
domage , mais bon il en faut plus pour nous abattre
tu auras au moins éssayer
pourquoi les internautes de ta région ne t' on pas suivi

Jean-Luc
Messages : 10
Enregistré le : 05 juin 2007, 14:31
Localisation : Manom

ça va viender!!

Messagepar Jean-Luc » 07 nov. 2007, 18:23

espérons que des gens malades de l'alcool découvrent ce forum (ne serait-ce qu'un seul) et il y aura justification!
mais le projet "synergie santé" n'en est qu'à ses balbutiements et n'a pas encore été dévoilé au grand public (courant 2009 ça fonctionnera)
amitiés du grand est
j-l et @+ :D
pour la guérison de la maladie alcoolique et la promotion du malade


Retourner vers « Vie Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités