VAIR au Parcours du Coeur

Vivre l'Asthme et l'Insuffisance Respiratoire en Nord Lorraine
Bubu
Site Admin
Messages : 1057
Enregistré le : 18 avr. 2007, 22:03

VAIR au Parcours du Coeur

Messagepar Bubu » 12 juin 2018, 16:53

Parcours du Coeur - 8 avril 2018

    Sur invitation de l'association Coeur et Santé, VAIR était présente au parcours du Coeur, le dimanche 8 avril dans le beau parc du château de Volkrange. Après la fraîcheur du matin, un beau soleil était présent toute la journée, pour le bonheur des marcheurs, et des associations présentes.

    Des mesures du souffle ont pu être effectuées, de la documentations donnée.

    Merci à Madame Irma MADIS, la Présidente de Coeur et Santé, ainsi qu'a toute son équipe pour tout le travail accompli.

    L'Asthme en Questions

      Question 1 : Qu'est-ce que l'asthme ?

      - L'asthme est une maladie inflammatoire chronique (durable ) des bronches.

      - Les signes sont :

        - la toux, habituellement sèche et quinteuse, survient par crises souvent nocturnes, elle peut marquer le début d'une vraie crise, mais peut aussi en être la seule manifestation
        - les sifflements dans la poitrine, qui font presque toujours penser à l'asthme
        - la gêne respiratoire qui peut prendre différentes formes avec au pire, la sensation de thorax bloqué. Elle marque une obstruction bronchique déjà évoluée, il est urgent de se traiter
      - Tous ces symptômes surviennent par épisodes répétitifs, plus ou moins fréquents qu'il ne faut surtout pas négliger.

      - On peut donc définir un état stable et des épisodes d'exacerbation (= d'aggravation), dont il faudra essayer de déterminer les facteurs déclenchants.

      Question 2 : Pourquoi parle-t-on "d'obstruction" de la bronche chez l'asthmatique ?

      - Lorsqu'une bronche d'un asthmatique est irritée ou stimulée, elle réagit de trois façons différentes et malheureusement
      souvent associées :

        - rapidement, elle se contracte. Le relâchement peut également être rapide et les choses en rester là. Cela se traduit par une sensation brève de gêne respiratoire, qui s'estompe rapidement, soit spontanément, soit avec la prise d'une bouffée de bronchodilatateur (médicament qui dilate les bronches )
        - elle développe un oedème (gonflement de la muqueuse) inflammatoire, qui réduit le diamètre de la bronche. Cet oedème est plus lent à se constituer, et à disparaître, en plusieurs heures. Il résiste à la prise de bronchodilatateurs, mais il est bien combattu par les anti- inflammatoires.
        -elle se remplit de mucosités qui ne s'élimineront qu'après la réouverture des bronches, en provoquant souvent en fin de crise une toux grasse, avec des crachats plus ou moins épais et collants.
      - Quand le traitement de l'asthme est adapté, l'inflammation est réduite, les symptômes et la plupart des problèmes liés à l'asthme disparaissent.

Mme DALMAR Bernadette


Les photos :

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

Retourner vers « VAIR »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité